Panam Panic

 Avant de parler de leur nouvel album, attardons nous sur les musiciens qui constituent “Panam Panic”, c’est d’une grande importance pour bien comprendre la qualité et l’orientation artistique du groupe.

“Panam Panic”, c’est Robin Notte au piano, vous savez le Robin qui était dans “Wise” (deux albums incroyables), le même qui accompagne Corneille sur scène aux claviers. Notte est à l’origine de ce groupe avec Max Pinto, le saxophoniste également musicien de Ben l’oncle soul en tournée. Avec eux, Arnaud Renaville (batterie). Comment ? Ça vous rappelle le nom du batteur d’Electro Deluxe ? Normal, c’est lui ! Julien Herne, bassiste, est lui très demandé en studio. On l’a récemment entendu sur l’excellent album hip-hop de “Empire Of Sound” mais aussi aux côtés de Pierrick Pedron ou Nicolas Folmer. Julien Alour, le trompettiste, a quand à lui enregistré un album solo. Vous voyez ? C’est une dream team ! Et ce beau monde s’est retrouvé en Bretagne pour enregistrer ce deuxième album. Pourquoi la Bretagne ? Simplement parce que c’est à Vannes que Mr Tassel, membre des 9 In Common (entre autres) a mis en place ses studios. Dieu que j’aurais aimé y être !

Attention, ça groove ! C’est une évidence dès le premier titre, également celui de l’alboum : “Black Monk”. D’entrée, Pinto et Renaville s’enervent ! Cuivres à l’honneur avec une section rythmique soutenue. Et en filigrane mélodique, le piano de Notte. Pinto a ce son à la Shorter, tellement sensuel. Et la suite est de ce niveau. Fortement conseillé.

Panam Panic “The Black Monk” (2015, Musicast)***

Sortie : 11 septembre 2015.

Genre : Jazz

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.