Yo ! C’est YAW !

chicago_soul_-_the_early_years_a Trois berceaux pour la soul dans les années 1960 : Detroit (Motown), Memphis (Stax) et Chicago. Cette dernière est souvent oubliée par les historiens de la musique.

Elle est pourtant reconnaissable entre toute grâce au travail de Curtis Mayfield, comme membre des “Impressions” d’abord puis en solo ensuite.

Mais il n’était pas seul sur la scène soul de la ville. Major Lance, Johnny Pate, Carl Davis, Jerry Butler, Tyrone Davis, Barbara Acklin, Jackie Wilson, Donny Hathaway ont bien participé à la renommée de la ville.

Mayfield est la figure centrale. Johnny Pate (chanteur, arrangeur, producteur) et Carl Davis (producteur, directeur artistique) ont largement contribué à son essor national et international.

Les années 1970 verront son effondrement. Trop de petits labels indépendants, pas assez de succès grand-public.

Dans les années 1990, certains essaieront de reprendre le flambeau. Alfonzo Hunter en est un bel exemple.

YAMWhere Would You Be

Dans les années 2000, YAW en est une autre illustration et pas des moindres. Le monsieur est né à Chicago de parents ghanéens. Selon la tradition africaine, on donne à son enfant un prénom choisi et le jour de naissance. YAW, c’est pour jeudi. Il grandi donc à Chicago et commence un parcours dans la musique au milieu des années 2000. Ses influences vont des incontournables comme Donny Hathaway à R.Kelly en passant par Osibisa ou Hall & Oates.

Mais le hip-hop occupe aussi une place de choix. Nas est une influence majeure.

Grâce à Ron Trent, producteur local, sa musique vient aux oreilles de sir Gilles Petterson. Belle exposition. Le bouche-à-oreilles à fait le reste. Il faut dire que YAW a un talent incroyable, une voix sublime pour une soul somptueuse. On pensera à Shuggie Otis, Bilal, Kwesi ou Al Green pour le côté “habité” en l’écoutant mais YAW a une dimension supérieure, mystique.

Problème : Un seul titre. Mais quel titre. Alors vite, vite, la suite.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.