Youssou : Le “Lion De Dakar”.

youssoucloseupCet artiste sénégalais est brillant et intéressant depuis les années 80.

La musique de Youssou N’Dour trouve ses racines dans les traditions de son pays mais il s’est toujours nourri d’autres cultures, d’autres formes d’expression. Ses collaborations avec Paul Simon, Peter Gabriel, Neneh Cherry, Deep Forest ou Brandford Marsalis en sont la preuve.

N’Dour a grandi dans un univers musical riche et traditionnel. Sa mère, griot (poète et compteur oral) lui a appris le chant très jeune et c’est un chanteur d’exception. C’est à l’âge de dix neuf ans qu’il intègre le groupe “Star Band Of Dakar”. En deux ans, il en devient le leader et rebaptise la formation “Super Etoile De Dakar”. Il devient populaire grâce à sa voix d’exception et au “mbalax”, un mélange de rythmes africains, caraïbéens et de pop. Le groupe fait ses débuts en Europe en 1984 et aux Etats-Unis un an plus tard.

Deux personnes vont lui permettre d’aller plus loin, beaucoup plus loin. Il s’agit de Paul Simon qui lui offre une place dans sa tournée “Graceland” et de Peter Gabriel qui l’emploie pour l’enregistrement du chef d’oeuvre “So”. Les deux opportunités ont lieu la même année, en 1986. Il assure alors la première partie des concerts de Peter Gabriel.

so

Un autre evenement va définitivement le propulser au rang de star : Le concert d’ “Amnesty International” de 1988 où il chante aux côtés de Bruce Springsteen, Sting, Tracy Chapman et de Gabriel.

C’est là que sa carrière solo est lancé avec deux oeuvres marquantes dans sa carrière. Les albums “The Lion” et “Set”. Sur le premier, la chanson “Shaking The Tree”, co-écrite avec Peter Gabriel, assure le succès international de l’album.

Puis c’est la rencontre avec le réalisateur Spike Lee qui emmène sa carrière à un autre niveau. Il signe l’album “Eyes Open” sur le label “40 Acres And A Mule” du cinéaste. Ce contrat lui ouvre les portes des Etats-Unis et lui rapporte une nomination aux  “Grammy Awards” en 1991.

logo40

A cette époque, N’Dour ne se repose pas sur ses lauriers, loin de là. Il cherche de nouvelles idées. Par exemple, il écrit un opéra africain dont la première aura lieu à l'”Opera De Paris” en 1993. L’année suivante sera indeniablement la sienne. Sa chanson “Seven Seconds”, enregistrée avec Neneh Cherry sur son album “The Guide” connaît un succès mondial. On entend le duo toute l’année dans de nombreux pays. Sur le même album, le titre “Undecided” enregistré avec Deep Forest  et Neneh Cherry est également un hit. Un titre somptueux surtout dans sa version single avec Deep Forest.

Depuis, son parcours connait le même succès. Les albums “Nothing’s In Vain” (2002), “Egypt” (2004) ou “Rokku Mi Rokka” (2007) sont de qualités égales avec toujours le souci de surprendre son public et de ne pas se repeter. Une figure majeure dans l’histoire de la musique africaine.

Discographie

lionThe Lion (1989, Virgin)***

setSet (1990, Virgin)***

eyes openEyes Open (1992, 40 acres and a mule / Sony)**

No More

the guideThe Guide (1994, Chaos / Columbia)***

Undecided

jokoJoko : The Link (2000, Sony)**

nothing in vainNothing’s In Vain (2002, Nonesuch)**

egyptEgypt (2004, Nonesuch)**

rokkuRokku Mi Rokka (2007, Nonesuch)*

dakarkingstonDakar-Kingston (2010, Universal)**

Artistes similaires ou de la même époque : Xalam, Wasis Diop, Baaba Maal, Cheikh Lo.

One comment

Laisser un commentaire