Chaka Khan

chakacloseup Toute une génération a découvert Chaka Khan grâce à sa reprise du “I Feel For You” de Prince et grâce au superbe “Ain’t Nobody” présent dans la B.O. du film “Breakin'”, en français “Break Street 84”, en 1984.

Mais à cette époque, Yvette Marie Stevens a déjà une longue carrière derrière elle avec le groupe Rufus. La génération des années 80 le découvrira plus tard.

Après une enfance dans la banlieue de Chicago, elle se lance dans la musique très rapidement. Elle assure les premières parties des artistes “Motown” comme Mary Wells par exemple. Elle enchaîne ensuite les petits groupes sans grande importance jusqu’à sa rencontre avec Kevin Murphy et Andre Fisher. Avec eux, elle forme “Rufus”.

Au début des années 70, Rufus est un groupe funk important. La voix de Chaka Khan y est pour beaucoup. Après quelques albums de platine, elle décide d’un parcours solo. Inévitable. Arif Mardin, l’un des magiciens de la production jazz et soul, s’occupe d’elle. Immédiatement, énorme hit avec “I’m Every Woman” (repris avec succès dix ans plus tard par Whitney Houston). Mais, ce hit mis à part, sa carrière a du mal à décoller et elle est toujours sous contrat avec Rufus. Alors elle chante comme choriste avec Ry Cooder tout en enregistrant des albums sans succès significatifs.

En 1982, elle enregistre des reprises de jazz avec Freddie hubbard, Joe Henderson, Stanley Clarke, Chick Corea et Lenny White, des pointures du genre. Mais toujours rien.

breakin cover

C’est en 1984 que le succès à grande echelle ainsi que la reconnaissance du public sont au rendez-vous. Sa reprise du “I Feel For You” de Prince avec le rapper emblématique Melle Mel et le grand Stevie Wonder lui rapporte un “grammy”. Grâce à Melle Mel, elle touche un public jeune féru de hip-hop et de funk. C’est encore le hip-hop qui, indirectement, fait d’elle une star. En 1984, Hollywood s’empare de cette culture avec des films comme “Beat Street” ou “Breakin'”. Dans ce dernier, une scène d’anthologie avec sa chanson “Ain’t Nobody” en fond sonore. La mélodie est imparable tout comme la ligne de bass. Enorme succès. Aujourd’hui encore cette chanson est un classique des années 80 cher au coeur de nombreux individus. Avec les albums suivants, elle reste très présente dans le top des ventes.

1990, grâce à Quincy Jones, un proche, elle remporte un autre “grammy” avec la chanson “I’ll Be Good To You”, duo avec le légendaire Ray Charles. Mais les années 90 ne seront pas les siennes. Le hip-hop et la new-jack devastent tout et Chaka Khan a du mal à s’adapter. C’est encore grâce à Prince qu’elle renoue avec le succès. Le nain de Minneapolis la signe sur son label pour l’album “Come 2 My House” en 1998.

2004, nouveau “grammy” ! Sa reprise du “What’s Going On” de Marvin Gaye avec les “funk brothers”, enregistré pour un documentaire sur l’histoire de la “Motown”, a plu aux professionnels de la musique. En France, silence radio.

Même son album de reprises funk de 2007, pourtant produit par Jam & Lewis, n’aura pas grand succès.

Avec le recul et le passage du temps, Chaka Khan c’est “Ain’t Nobody”. Quel titre !

Discographie

chaka1 Chaka (1978, Warner)*

chaka2 What Cha’ Gonna Do For Me (1981, Warner)**

rufus Rufus & Chaka Khan “Stompin’ At The Savoy” (1983, Warner)***

chaka3 I Feel For You (1984, Warner)***

chaka4 Destiny (1986, WEA)**

chaka5 C.K. (1988, Warner)*

chaka6 The Woman I Am (1992, Warner)*

chaka7 Come 2 My House (1998, NPG)**

chaka8 Funk This (2007, Burgundy / Sony)**

Artistes du même genre ou de la même époque : Randy Crawford, Patti Austin, Cheryl Lynn, Teena Marie, Stephanie Mills, Natalie Cole.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.