Grand retour de Keith SWEAT

0004576972 Keith Sweat a changé la direction artistique de la musique noire ou musique “urbaine” si vous préférez. Avec Teddy Riley, il a lancé le courant “new-jack swing” en 1987. Ensuite, il a dominé la période 1987-1996.

Depuis, tout ne fut pas si facile pour le monsieur, comme dirait un duo de rappers français. Il s’est un peu perdu, perdant par la même occasion son public. Aujourd’hui, en France en tout cas, son nom ne signifie plus grand chose et c’est dommage. Oui, c’est dommage car “Dress To Impress”, nouvel album, est son meilleur depuis “Still In The Game” en 1998 et son fameux “Rumors”.

Keith est de retour avec ses potes, artistes ou groupes qu’il a produit dans les années 1990. Silk et Dru Hill sont à ses côtés ainsi que Charlie Wilson (ex Gap Band) et Gerald Levert. Keith Sweat renoue ici avec son style, celui qui l’a rendu célèbre et il chante comme jamais depuis presque vingt ans. Treizième album studio en trente ans, treizième album pour fêter ses 55 ans. Un bel album qui nous réconcilie avec la grande époque du monsieur, celle des “Make It Last Forever”, “I Want Her”, “Twisted”, “Nobody”, “Why Me Baby ?”, “I’m Not Ready” ou encore “Rumors”.

Keith Sweat fait du Keith Sweat. C’est tout ce que son public attendait et ça fait du bien.

Keith Sweat “Dress To Impress” (2016, KDS / RAL)** Itunes , FNAC

For Our English Friends

Keith Sweat changed the artistic direction of urban black music. With Teddy Riley he instigated the “new jack swing” style in 1987. Then he was leader between 1987 and 1996.

After that period, it was not always easy for him. He lost himself and lost his audience. Nowadays, in France, his name does not mean anything. What a pity ! Yes, what a pity because “Dress To Impress”, his new album, is his best since “Still In The Game” in 1998 and the famous song “Rumors”.

Keith is back with friends, artists or band he was the producer in the past. Dru Hill and Silk are part of the project. Charlie Wilson (ex Gap Band) and Gerald Levert are also by his side. Keith Sweat returns to his style, the style that made him famous and popular. The style of “Make it last forever”, “I want her”, “Twisted”, “Nobody”, “Why Me Baby?”, “I’m Not Ready” or “Rumors”.

Keith Sweat makes Keith Sweat. That is exactly what his audience was waiting for. Hum ! It Feels good !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.