MILK SHAKE !

 John Milk : Nouveau venu très talentueux qui emprunte les voies ouvertes par Dajla, Tribeqa, Hocus Pocus et Freddy en France ou par Dam Funk, Van Hunt, Amp Fiddler et Plant Life à l’étranger.

Après un premier album, “Treat Me Right”, John Milk revient avec “Paris Show Some Love”, nouvel opus R&B moderne aux textes engagés et à la production originale. John Milk signe un album ambitieux totalement auto-produit où les sonorités “vintage” des enregistrements à bande rencontrent la musique électronique la plus moderne. Fort de son expérience en tant qu’ex patron de label (Ka Records) et de ses collaborations avec plusieurs labels soul parisiens (Heavenly Sweetness, Favortie Recording) John Milk a souhaité une synthèse des méthodes d’enregistrement les plus diverses. Son album est un patchwork musical, une mosaïque de sons ouverte aux expérimentations. Les programmations et machines sont nombreuses mais l’acoustique est très présent. Superbe saxophone sur “Paris Show Some Love” par exemple.

Sur “Stir It Up”, le son nu soul de Philadelphie des années 90 et 2000 est la base. Un titre très “Baduesque”. Le “Ain’t Funky Enough” est une vraie réussite. Du funk 80’s dans la pure tradition, un hommage à Roger Troutman et autre Bar-Kays, en plus électronique bien sûr. On pensera aux productions Mark Ronson. Cordes (guitares et bass) dominent ce titre chaud comme la braise. Et que dire du “Wood For My Fire” ! Groove et encore groove avec des influences princières évidentes. Groove également sur “It Doesn’t Matter” et un superbe pont. Sur “Create”, Ginuwine et le travail de Timbaland sont sources d’inspirations .

Les paroles sont quant à elles écrites dans un second temps, une fois l’énergie musicale des morceaux délivrée. “Paris Show Some love” est un album à messages, un album conscient. L’artiste y offre une réflexion personnelle et intime sur la capacité de chacun à créer sa propre voie, et s’interroge sur la capacité de chaque être humain à faire bouger les lignes dans cette période ou la création, la modernité sont la meilleure réponse à l’obscurantisme.

Deuxième et très réussi album d’un artiste au talent plus que prometteur.

John Milk Paris Show Some Love (2017, underdogs records)*** Acheter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.