RAUL MIDON

Raul Midon est un artiste à part. Pas vraiment soul, parfois un peu jazz, souvent très pop, il a installé son style.

Chanteur et compositeur, son jeu de guitare acoustique est impressionnant. Sa dextérité entre rock, flamenco et classique à fait sa réputation au même titre que sa voix.

Né aveugle, Raul Midon est originaire d’Embudo au Nouveau Mexique. Père argentin, mère américaine, il commence par la batterie. Ensuite, rapidement, il choisit la guitare flamenco et classique dans un premier temps. Dans les années 1990, il s’installe à Miami et il est vite remarqué comme choriste dans des formations latinos. Puis son jeu de guitare est demandé par Hermeto Pascoal, Joni Mitchell, James Taylor et Bill Withers, rien que ça !

En solo, il débute en 1999 avec un album intitulé “Gracias A La Vida”. Il s’installe à New-York, le lieu incontournable à cette époque pour tout musicien. “Blind To Reality” suit en 2001 mais c’est le “State Of Mind” de 2005 qui en fait une star. “World Within A World” est commercialisé en 2007. Sur ces oeuvres, il a travaillé avec Stevie Wonder et Jason Mraz, entre autres. Si les amateurs de musiques reconnaissent sa forte personnalité, le grand public ne réussit jamais à s’identifier à sa musique et les ventes ne décollent pas vraiment. Il en sera ainsi jusqu’à aujourd’hui parce que Midon n’est pas facile à classer. Trop jazz pour les férus de soul et inversement. Trop typé pour le grand public.

Le voici donc de retour avec “Bad Ass And Blind” après une prestation mémorable à Monte Carlo avec Marcus Miller, un excellent “live” en solo à New-York et un album studio en 2014 (“don’t hesitate”). On ne change rien. Priorité à la guitare acoustique et à une musique pop qui ne choisit pas son camp. C’est bien mais on ne vibre jamais avec Midon et là est le problème. Maîtrise du jazz sur “All That I Am”, titre à l’évidence inspiré par Al Jarreau, “groove” très Babyface 90’s sur “Gotta Gotta Give” et onze titres bons mais jamais excellents. Plaisant cependant.

Discographie

 Gracias A La Vida (1999, RCA)*

 Blind To Reality (2001, Raul Midon)* Acheter

 State Of Mind (2005, Manhattan / EMI)*** Acheter

 A World Within A Word (2007, Manhattan / EMI)** Acheter

 Synthesis (2010, Decca)*** Acheter

 Don’t Hesitate (2014, Artistry)* Acheter

 Bad Ass And Blind (2017, Artistry)* Acheter

 Artistes du même genre ou de la même époque : Amos Lee, Jack Johnson, Michael Kiwanuka, Keziah Jones…

Laisser un commentaire