Robert “3D” DEL NAJA

“3D” alias Robert Del Naja est un artiste britannique précurseur du graffiti “hip-hop” qui sera membre d’un collectif de DJ avant de former le groupe “Massive Attack”.

Tout commence dans les rues de Bristol, Angleterre, au début des années 1980. “3D” n’a que 17 ans lorsqu’il peint ses premiers graffitis dans les quartiers “Broadmead” et “Clifton” de Bristol. Le tout premier de la ville, c’est lui en 1983.

 (photo : Christophe Augros)

Entre 1983 et 1986, il passe beaucoup de temps dans la rue. À cette époque, il n’a pas encore de style. Ses œuvres sont très inspirées du travail des précurseurs new-yorkais. Il suffit de regarder son “Wild Bunch” très proche du “Wild Style” de Zephyr. Au début des années 80, il est parmi les plus doués du pays avec Mode 2, Goldie et les “T.C.A.” (The Chrome Angelz). D’ailleurs, lui ainsi que “Pride” des T.C.A. participent à l’évènement “Arnolfini” à l’été 1985. La toute première manifestation publique consacrée au graffiti à Bristol.

À partir de 1986, il s’éloigne de la rue. Il choisit la toile pour support et organise ses premières expositions en galerie. Son style s’affirme de plus en plus, loin des new-yorkais. Désormais, il y aura un style “3D”. Il n’aura cesse de le faire évoluer, l’exploitant parfois sur les pochettes de Massive Attack. Cette évolution de style est flagrante lors de son exposition à “The Eye Gallery”, en 1988.

 3D, “Eye Gallery” (Untitled), Bristol, 1988.

 3D, pochettes de Massive Attack.

Durant ces années, il se concentre également beaucoup sur son rôle au sein du collectif de DJ “Wild Bunch” (futur nom du label des Massive Attack). Les “Wild Bunch”, un “sound system” responsable de soirées inoubliables pour beaucoup en Angleterre. Aucune frontière, aucune restriction marketing, la liberté totale et les DJ passent allégrement d’un genre à l’autre. Tricky et Daddy G ainsi que Nelle Hooper et Andrew Vowles (futurs membres de Massive Attack) en font partie. Il incarne parfaitement la jeunesse anglaise du moment : multiethnique, engagée, antisystème et pleine de rêves. Il en va de même en France.

Pas étonnant que ce regroupement de potes signe sur le label “Virgin”. 3D a assuré la décoration du tout premier “Virgin store” du Royaume-Uni, à Bristol. Nelle Hooper a pris l’initiative de s’éloigner de “Wild Bunch” pour se lancer dans la production musicale. 3D suit la même voie. Ainsi naît Massive Attack.

En parallèle, il s’engage de plus en plus en politique. Engagement qui transpire dans certains textes du groupe, engagement concret dans des actions militantes. Composer pour un grand de la soul des années 1970 en difficulté financière, c’est de l’engagement, prêter une peinture pour la pochette d’un album d’un groupe africain (“Jupiter & Okwess“, 2017), c’est de l’engagement et les exemples ne manquent pas. 3D est un militant. Un peu la même démarche qu’un certain Banksy…

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.