Rod TEMPERTON : le plus américain des britanniques.

 Cet anglais, arrangeur, compositeur, producteur et claviériste, fût à l’origine de nombreux succès populaires dans la musique des années 1970 et 1980. Souvent même des succès planétaires et souvent pour des artistes américains.

Cet anglais, arrangeur, compositeur, producteur et claviériste, fût à l’origine de nombreux succès populaires dans la musique des années 1970 et 1980. Souvent même des succès planétaires et souvent pour des artistes américains.

Pourtant, Rod Temperton est anglais. Né en 1947 dans le “lincolnshire”, il avait débuté en assurant les claviers au sein du groupe “Heatwave”. Avec cette formation très tournée vers le disco et le funk, il écrit également ses premiers succès comme “Boogie Nights”, “The Groove Line” ou “Always And Forever”.

Très vite, ses dons pour la composition sont remarqués par Quincy Jones. Celui-ci va l’utiliser pour son poulain, un certain Michael Jackson. Rod écrit pour “Rock With You”, “Baby Be Mine”, “The Lady In My Life”, “Off The Wall” et “Thriller” pour Jackson. De quoi s’assurer une belle retraite !

Quincy l’utilise aussi pour les artistes Rufus, The Brothers Johnson, Donna Summer, George Benson ainsi que pour ses propres albums solo (“the dude”, “razzamatazz”, “somethin’ special”, “the secret garden”, “back on the block”). Rod est encore là lorsque Quincy doit composer des musiques de films. On entend ses compositions sur les B.O. de “La Couleur Pourpre” (Spielberg),

En dehors de la sphère Quincy, Rod Temperton écrit également pour Herbie Hancock, Aretha Franklin, Bob James, Jeffrey Osborne, Anita Baker, Michael McDonald, James Ingram, Stephanie Mills et d’autres.

Du jazz au funk en passant par le disco et la pop, Rod Temperton laisse une marque profonde dans la musique populaire du 20eme siècle. Il décède en 2016 d’un cancer à Londres. Il avait quitté le monde de la musique depuis longtemps. Son surnom dans le milieu était même devenu “l’homme invisible” tant ses apparitions étaient rares. Mais lorsqu’on est à l’origine de tant de hits et que l’on dispose d’un tel compte en banque, il faut sûrement lutter pour trouver la motivation.

 Discographie Selective

Heatwave “Too Hot To Handle” (1976, Epic)***. Enorme succès en Angleterre et N°5 des ventes R&B aux Etats-Unis. Un hymne de l’ère disco : “Boogie Night” et un album entièrement écrit et composé par Rod Temperton. Il n’en faut pas plus pour impressionner Quincy Jones. Tout découle de cet album là. Acheter

 Rufus & Chaka Khan “Masterjam” (1979, MCA)***. Deux titres assurés par Rod dont le titre éponyme, le plus réussi de l’album. Acheter

 Michael Jackson “Off The Wall” (1979, Epic)***. Rod Temperton écrit et compose “Off The Wall”, “Rock With You” et “Burn This Disco Out”. Acheter

 The Brothers Johnson “Light Up The Night” (1980, A&M)***. Entre “Off The “Wall” et “Give Me The Night”, il écrit ou compose “Light up The Night”, “Treasure”, “All About The Heaven” et surtout “Stomp !”. Un maître de la danse, du rythme mais aussi de la ballade est définitivement né.

 George Benson “Give Me The Night” (1980, Warner)***. Rod temperton écrit et compose le hit majeur de la carrière de Benson,”Give Me The Night” ainsi que quatre titres supplémentaires : “love X love”, “Off Broadway”, “Star Of a Story” et “Turn Out The Lamplight”. Acheter

 Patti Austin “Every Home Should Have One” (1981, Warner)**. Un gros hit mondial sur cet album : “Baby Come To Me”, écrit et composé par Temperton. Il en écrira trois de plus sur l’album.Acheter

 Quincy Jones “The Dude” (1981, A&M)***. Rod Temperton doit beaucoup à Quincy Jones. L’inverse est vrai. “The Dude”, “Razzamatazz”, “Something Special” et “Turn Out The Action” portent sa marque. Acheter

 Donna Summer “Donna Summer” (1982, Casablanca)**. L’album qui donne une direction plus funk, plus électronique à la carrière de la dame. Histoire de bien entrer dans les 80’s. Trois titres composés par Rod. Acheter

 Michael Jackson “Thriller” (1982, Epic)***. “Baby Be Mine”, “Thriller”, “The Lady In My Life” : rod Temperton. Acheter

 James Ingram “It’s Your Night” (1983, Warner)**. Sur cet album, pas de textes. Rod Temperton compose “Yah Mo B There” et “One More Rhythm”. Acheter

 La Couleur Pourpre (1986, Universal)**. Huit des 14 titres sont composés par Temperton…Acheter

 Quincy Jones “Back On The Block” (1989, Qwest / Warner)***. “Back On The Block” et “Secret Garden” : Temperton. Acheter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.