VAITEANI

 Vaiteani ou “source céleste” en polynésien joue une musique tranquille, acoustique, douce, souvent teintée de R&B. SORTIE : 28/08/2017

En marketing, les québécois de “Taïma” nous avaient déjà fait le coup du mélange inuit-pop. Leur musique n’était qu’une pop agréable chantée en dialecte inuit. Ici, on essaie de nous faire la même entourloupe mais la folk polynésienne n’a pas grand chose de polynésie.

Par contre, les compositions de Luc et Vaiteani sont bien dépaysantes, sensuelles et agréables. L’image de leur clip participe au dépaysement et à la fraicheur.

Vaiteani, c’est Luc, musicologue, joueur de luth, balafon, kalimba et oud qui rencontre la tahitienne Vaiteani, professeur d’anglais. Ensemble ils composent des ballades qui aboutissent à une signature sur le label “Plan Simple” en 2015. En deux ans, onze chansons qui tourne autour de la mélancolie, de l’amour, de la trahison. Parfois la douceur de leur R&B devient funk (“Who Am I”) ou très minimaliste genre voix-piano à la John Legend (“I’m Ready”, top de l’album). Sur “3 Weeks”, les influences africaines de Luc sont évidentes et souvent le ukulele rappelle IZ à notre mémoire.

Une musique internationale, aux racines multiples, qui parle à l’âme et un petit chef d’oeuvre : “I’m Ready”. Soyez prêt pour fin août.

Serait-ce le projet de la rentrée 2017 chez Sony ? Si oui, d’un point de vue artistique, c’est très réussi. A vous de suivre pour que ça devienne une réussite commerciale.

Vaiteani “Vaiteani” (2017, Plan Simple / Sony)**

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.