St PAUL

St Paul est un artiste intimement lié à Prince au début de sa carrière. Puis il a su se libérer de l’emprise de celui-ci pour explorer d’autres terrains.

Paul Peterson est un pur produit de Minneapolis. Il y est né et y a fait l’ensemble de sa carrière de musicien. Sa mère l’encourage à devenir musicien étant elle-même une excellente pianiste.

Il a 17 ans lorsqu’il rencontre Prince. Il devient vite le clavier du fameux groupe The Time. Avec ce groupe, il apparait dans le célèbre film « Purple Rain ». Il joue sur « Ice Cream Castle », album de The Time en 1984. Ensuite, le groupe décide d’une séparation.

Prince lui fait alors confiance pour devenir le chanteur d’un nouveau projet qu’il met en place sur son label « Paisley Park« . Paul Peterson devient St Paul assurant la voix, le piano et les claviers pour le groupe « The Family ». À ses côtés, Jellybean Johnson (batterie) et Jerome Benton (percussions), eux aussi ex-The Time plus Susannah Melvoin (sœur de Wendy) et Eric Leeds (saxophone). Un seul album en 1985 mais un album culte. En plus d’excellents titres funk chantés ou instrumentaux, l’œuvre contient la toute première version de la chanson « Nothing Compares 2 U » qui sera mondialement connue par Sinead O’Connor quelques années plus tard. Prince l’interprètera souvent sur scène.

Après cet épisode, St Paul signe en solo chez « MCA ». Son premier album est également un classique pour deux raisons : il contient « Rich Man », N°1 au hit R&B et surtout le sublime « Intimacy ». Ce dernier est un titre mélodique et terriblement « groovy » caractérisé par une bass clavier et des claviers très aériens. Dans la ligné du travail de Monte Moir avec Jam & Lewis.

« Down To The Wire » suit en 1990. L’œuvre est bien trop « pop » pour son public de base. La chanson « Stranger To Love » se classe bien dans le « hit 100 pop » mais il perd ses fans de base. « Blue Cadillac », troisième opus de 1996, sera un flop.

St Paul se dirige alors davantage vers un rôle de musicien studio pour les autres. Il enregistre avec Johnny Lang, Anita Baker et les…Spice Girls, si !si ! Là, il a perdu tout le monde.

Il passe la fin des années 1990 et les années 2000 avec des artistes inconnus en Europe, tels BBmak, Youngstown ou Donny Osmond. Il sera le directeur musical de ce dernier en tournée avant de travailler avec le très respecté Phil Ramone. Ensuite, le nombre de ses collaborations est impressionnant.

S’il a réussi à sortir du giron princier, tout l’y ramène constamment à commencer par ses fans qui n’ont jamais oublié ni « The Family » ni « Intimacy ». The Family se reforme sous le nom « fDeluxe » dans les années 2010 (Gaslight, 2012). Avec la chanson « When You Go », les fans du funk de Minneapolis sont comblés. Cordes, claviers, voix, flûte ramènent à la grande époque « Paisley Park » façon Jill Jones.

Son dernier album date de mars 2022. « Break On Free », son titre, est un album funk de bonne facture, loin des égarements aventureux des années 1990.

Discographie Sélective

The Time « Ice Cream Castle » (1984, Warner)*** Acheter

The Family « The Family » (1985, Paisley Park)*** Indisponible

St Paul « Intimacy » (MCA, 1987)** Indisponible

Fdeluxe « Gaslight » (2012)*** Acheter

St Paul « Break On Free » (2022, St Paul Peterson)** Acheter

 

 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.