ERIC LEEDS

Eric Leeds est un saxophoniste dont la carrière repose presque entièrement sur « Prince ». En effet, il a passé tout son temps avec lui sur scène et en studio. Même ses projets solo, sous le nom « Madhouse » ou sous le sien, doivent beaucoup à Roger « Prince » Nelson.

Enfant, il grandit à Richmond, Virginie. Ensuite, ses années de lycée se font à Pittsburgh. C’est aussi dans cette ville qu’il entreprend sérieusement la musique. Il étudie le saxophone avec son mentor Eric Kloss, signé sur le label « Prestige ». Dans les années 1970, il joue dans un groupe baptisé « On The Corner ». Il assure le sax baryton.

Lorsque son frère Alan devient manager de Prince au début des années 1980, il lui présente. Nous sommes juste après la tournée mondiale « Purple Rain ». Prince est impressionné par le jeu de Leeds. Les deux hommes ne se quitteront plus. 

En 1985, Prince présente Leeds au groupe « The Family » qu’il vient de signer sur son label « Paisley Park« . Il joue avec eux puis rejoint « The Revolution » pour la tournée « Parade ». Il présente également Matt Blistan à Prince qui lui donne le surnom d’ »Atlanta Bliss ». La même année, Eric Leeds met en place « Madhouse« , un projet de jazz instrumental avant-gardiste. Prince le signe sur son label « Paisley Park ». Pour résumer, il joue le saxophone et Prince fait le reste. Deux albums chers au cœur des amateurs du funk de Minneapolis (« 8 » et « 16 »). Atlanta Bliss participe au projet.

A la séparation de « The Revolution », Prince demande aux deux hommes de rester à ses côtés. En 1991, Leeds enregistre « Times Squared », son premier album solo. L’œuvre voit le jour sur « Paisley Park ». Même méthode que pour « Madhouse » : Prince joue tout sauf les sax et flûtes.

La collaboration entre les deux hommes prend fin avec l’arrivée du « New Power Generation« . Mais ils restent proches. Pour preuve, Prince participe à l’album « Things Left Unsaid », deuxième opus solo de Leeds, en 1993. Il s’occupe du titre « Aguadilla ».

Par la suite, le musicien sortira deux albums solo sans le petit prince : « Now & Again » en 2000 et « Cleopatra’s Dream » en 2003.

En 2007, à l’initiative de Sheila E., le groupe « The Family » se réunissait sous le pseudo « FDeluxe » avec tous les membres d’origine pour un « live ». Un retour très attendu marqué plus tard par l’album « Gaslight » de 2011 et par le sublime « When You Go » sur lequel le saxophoniste n’avait rien perdu de sa sensualité.

Eric Leeds est à Prince ce que Maceo Parker a été pour James Brown. Les plus beaux riffs de sax sont signés Leeds. Il faudra Candy Dulfer et Maceo lui-même pour prendre la suite…

Discographie Sélective

The Family « The Family » (1985, Paisley Park)***

Madhouse « 8 » (1985, Paisley Park)***

Madhouse (1987, Paisley Park)***

« Times Squared » (1991, Paisley Park)***

« Now & Again » (2000, Nouveau)** Acheter

Fdeluxe « Gaslight » (2011, fdeluxe)*** Acheter

 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.