Dallas AUSTIN

 Producteur, auteur / compositeur, claviériste et spécialiste du remix, Dallas Austin fût une grande figure de la musique “black” dans les années 1990 et 2000.

On lui doit de superbes titres pour Monica, Boyz II Men, Madonna, After 7, Michael Jackson, DJ Jazzy Jeff & the fresh prince, Aretha Franklin ou Brand New Heavies, entre autres. Dallas Austin était également membre du groupe “Highland Place Mobsters” dont l’album de 1992 est aujourd’hui culte. Son travail apparaît également sur des bandes originales de films dont “Boomerang” ou “White Men Can’t Jump”, pour n’en citer que deux .

Dallas Austin est né en 1972 en Géorgie. Il a commencé la musique par la guitare puis s’est dirigé vers les claviers. En 1986, il s’installe à Atlanta et joue dans des groupes. Il obtient sa toute première opportunité comme producteur grâce à Joyce Irby du groupe féminin “Klymaxx”. Pour elle et sur sa demande, il produit la chanson “Mr DJ” enregistrée avec le rapper Doug E. Fresh. Le titre est N°2 des ventes R&B aux Etats-Unis en 1989. Un beau début ! Il enchaîne avec “I Will Always Love You” pour Troop et par le phénoménal “Cooleyhighharmony” des Boyz II men (N°3 des ventes pop en 1991) qui se vend à neuf millions d’exemplaires. Si si ! L’année suivante, il travaille sur le premier album du trio féminin TLC. L’album prépare le terrain pour le suivant intitulé “CrazySexyCool”, énorme succès de l’année 1994. Puis il y aura Another Badd Creation, découverte de Michael Bivins des new edition, dont l’album “Coolin’” sera N°4 des ventes R&B. Bref ! Dallas Austin sait concocter des hits et son nom circule vite.

Grâce aux énormes retombées financières, il ouvre ses propres studios baptisés “D.A.R.P.” (Dallas Austin Recording Projects) à Atlanta. Il crée également “Rowdy Records”, son label, distribué par BMG. Au milieu des années 1990, Dallas Austin est partout. Ses chansons inondent radios et clubs. Le “Never Say Never” de Brandy : énorme succès. Le “The Boy Is Mine” de Monica : énorme succès. Du coup, le patron Michael Jackson fait appel à lui pour son album “History”. Il entre dans une période commerciale forte et touche un public bien plus large en travaillant avec des stars telles Lenny Kravitz (I Belong To You) ou Madonna (Bedtime Stories). Côté R&B, il produit “Free” pour For Real, le groupe A Few Good Men, Deborah Cox, Aretha Franklin, Paula Abdul…

Discographie selective

 Boyz II Men “Cooleyhighharmony” (Motown, 1991)** Acheter

Highland Place Mobsters (LaFace, 1992)***

 TLC CrazySexyCool (LaFace, 1994)*** Acheter

 Madonna Bedtime Stories (Maverick / Warner, 1994)** Acheter

 Michael Jackson History (Epic, 1995)*** Acheter

 B.O. Panther (Mercury, 1995)***

 Deborah Cox Deborah Cox (Arista, 1995)** Acheter

 Brandy Never Say Never (Atlantic, 1998)** Acheter

 Monica The Boy Is Mine (Arista, 1998)** Acheter

 Lenny Kravitz 5 (Virgin, 1998)** Acheter

 Aretha Franklin A Rose Is Still A rose (Arista, 1998)** Acheter

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.