“De La” Nouveauté !

De La Soul - And The Anonymous Nobody (2016) Depuis le “Grind Date” de 2004, les pionniers du hip-hop avaient été très occupés. Collaboration avec Gorillaz, enregistrement de mixtapes, tournées, négociation avec Warner pour récuperer leurs albums, oui le trio avait du travail.

Dave et Posdnuos ont même trouvé le temps d’enregistrer l’album “De La Soul’s plug 1 & Plug 2 presents”.

En 2015, le trio était enfin en de bonnes dispositions pour un nouvel album et cette fois sans aucun impératif de maisons de disques.

Après avoir levé des fonds grâce à un appel à participation, les De La Soul ont mis sur pied un groupe composé d’amis et de musiciens pour enregistrer des rythmiques et des impros. Pas moins de 200 heures de musique.

Ensuite, ils ont travaillé sur une liste d’invités. Willie Nelson et Axl Rose leur ont tourné le dos. Damon Albarn, Usher, Jill Scott, Snoop Dogg, 2chainz et David Byrne ont répondu présent. Un travail “live” qui amène leur musique sur un nouveau terrain. Nouvelle inspiration mais avec toujours ce style detendu, relax, qui a fait leur succès à leur arrivée en 1988.

Un “Lord Intended” de 7 minutes avec une guitare rock, limite “metal”, c’est nouveau dans leur parcours. Dans le style recent d’un Eric Axelman. Sur “Here In After”, Damon Albarn prend la direction d’un rock indé mélodique. Deux titres entre rock et rap mais avec quelques innovations. Le “Snoopies” de David Byrne est une belle réussite, point fort de l’album. Un titre afro-funk qui n’est pas sans rappeler “Talking Heads” et qui est également dans la pure tradition des “De la”. Un album brillant, bourré d’idées avec quelques innovations (utilisation de cordes par exemple) et une solide base hip-hop. Car “Pain”, “Trainwreck” (et sa bass hyper funk 70’s), “Royal Capes”, “Whoodeeni” et “Memory Of” sont dans la pure tradition hip-hop, funky, cool, jazzy, un brin nostalgiques. Normal, un certain Pete Rock est à la production sur “Memory Of” avec la voix d’Estelle en lead.

A une autre époque, cet album serait déjà un hit en radio et en ventes. Mais en 2016, il faudra plus de temps pour arriver à ce résultat. Avec cet album, le trio semble ne pas avoir pris une seule ride depuis 1988. Insolence et meilleur album depuis “3 feet high and rising” à mon avis. Chapeau !

And The Anonymous Nobody by De La Soul (2016)***

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.