Tabu Ley ROCHEREAU

 Tabu Ley est un chanteur et un compositeur majeur dans l’histoire de la musique africaine.

Depuis ses débuts professionnels en 1954 comme membre du “African Jazz”, groupe de Joseph Kabasele (Grand Kalle), Tabu Ley Rochereau a écrit plus de 200 chansons. Avec son groupe, formé en 1970, il a tenu un rôle essentiel dans la transformation de la musique africaine. Avec lui, celle-ci passera de la rumba au “soukous”. D’une musique composée d’éléments congolais traditionnels, de sonorités cubaines et d’influences des Caraïbes, il fera une musique furieusement dansante au tempo forcement plus rapide : le “soukous”.

Aujourd’hui encore, dans de nombreux endroits du monde, le soukous fait danser les foules. Pour en arriver à ce résultat, il avait simplement mélangé la musique zaïroise traditionnelle, comme le “lokole”, la soul et le R&B à des rythmes latino syncopés et des synthés. Les harmonies étaient douces, les guitares crystalines, mélodiques et omniprésentes De la vraie “world music” avant l’heure.

Rochereau a reçu de nombreux titres honorifiques au Sénégal, au Tchad et au Congo, reconnaissances de son apport à la culture du continent. Il avait débuté en remportant un concours de chant à Kinshasa. Il est ensuite recruté pour assurer le chant dans l’”Africa Jazz”. Il restera avec le groupe jusqu’en 1963. Cette année là, avec son ami guitariste Nico, il part former le groupe “African Fiesta”. Deux ans plus tard, les deux hommes se séparent et Tabu Ley met en place l’”African Fiesta National” aussi connu sous le nom “African Fiesta Flash”. Cette formation deviendra vite l’un des fleurons de l’histoire en Afrique. Leurs ventes dépasseront le million en 1970. Prodigieux pour l’époque. Papa Wemba et Sam Mangwana, deux artistes très respectés les décennies suivantes en seront membres un temps.

Au milieu des années 1970, la formation de Rochereau s’agrandit et prend le nom d’”African Fiesta International”. Rochereau émigre aux Etats-Unis au début des années 1990. Il résidera longtemps en Californie du sud. Il signera avec le très beau label “Realworld” de Peter Gabriel dans les années 1990. Il décède en 2013.

Pour plusieurs générations, sa musique est celle des fêtes qui sentent bons le mafé, le riz, le poulet, le manioc et les cuisines remplies de gros récipients cuivrés. En Afrique et dans le reste du monde, sa musique participera largement à l’ouverture du grand-public sur la “world music”.

Discographie sélective

 Tabu Ley (1967, Shanachie)*

 Franco & Rochereau “Omana Wapi” (1976, Shanachie)***

 Babeti Soukous (1989, Realworld)*** Acheter

 Pepe Kalle et Rochereau “Feu d’artifice” (1994, Sonodisc)***

Africa Worldwide : 35th anniversary album (1996, Rounder select)*** Acheter

 Tempelo (2003, Sonodisc)* Acheter

Artistes du même genre ou de la même époque : Fela, Nico & l’african Fiesta Sukisa, Sam Mangwana, King Sunny Ade, Franco, Dr Nico, Youssou N’Dour, Papa Wemba…

Photo noir & blanc : Philip Gould

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.