Douce et sophistiquée SADE

 Sade, de son vrai nom Helen Folasade Adu est née à Ibadan, Nigeria d’une mère anglaise et d’un père africain.

Lorsque sa mère rentre en Angleterre, elle la suit et grandi dans la banlieue nord de Londres. Elle grandi en écoutant Ray Charles, Nina Simone, Al Green, Aretha Franklin et Billie Holiday. Tout en étudiant la mode et le design, elle est mannequin et chante de temps à autre pour s’amuser.

Au début des années 1980, son rapport au chant devient plus professionnel. Elle est la chanteuse du groupe “Arriva”. Leur titre le plus réussi est intitulé “Smooth Operator”. Très vite, elle se retrouve entourée de Stuart Matthewman et Paul Desman. C’est ce trio qui signe avec “Epic”. Andrew Hale (claviers) les rejoint rapidement et voilà le groupe “Sade” au complet. Leur premier album intitulé “Diamond Life” voit le jour fin 1984. Grâce à la chanson “Smooth Operator”, l’album connait un gros succès en Angleterre et en France en 1985. Le style du groupe s’inscrit parfaitement dans la tendance “smooth soul” menée aux Etats-Unis par Luther Vandross et Freddie Jackson.

L’album “Promise” suit en 1985 avec la même réussite. “The Sweetest Taboo” reste classée dans les meilleures ventes pendant six mois. Certaines radios passent même plusieurs titres de l’album dans une journée. Sade est alors très populaire des deux côtés de l’Atlantique. En 1986, elle remporte le “grammy” de “meilleur nouvelle artiste”.

“Stronger Than Pride” (1988) et “Love Deluxe” (1992) suivront le même chemin sans surprise. Les chansons “Paradise”, “Nothing Can Come Between Us”, “Keep Looking”, “No Ordinary Love” et “Feel No Pain” l’installent définitivement dans le coeur d’un public avide de soul music douce et élégante.

 Le moment est alors venu d’une pause. Ses musiciens enregistrent sous le nom “Sweetback” en 1996. Stuart Matthewman joue un rôle essentiel dans la carrière du chanteur Maxwell. Il écrit et produit de nombreuses musiques pour les deux premiers albums du chanteur soul. Maxwell fait une apparition remarquée sur l’album de “Sweetback”. La pause prend fin en 2000. Cette année là, Sade revient avec le remarquable “Lovers Rock” qui contient le classique “King Of Sorrow”. Ensuite, le groupe passe beaucoup de temps en tournée. Le dvd “live” de 2002 est un parfait compte-rendu de l’année passées sur scène.

Puis Sade donne du temps au temps. Sept ans plus tard, l’album “Soldier Of Love” est commercialisé par Sony. Il s’en vend 500 000 exemplaires la première semaine aux Etats-Unis. Sade ne surprend pas mais ne lasse pas non plus. Le groupe a su conserver un public de base très fidèle. En trente ans, leur musique soul sophistiquée s’est imposée comme une marque de fabrique synonyme de qualité, de grâce et de délicatesse. C’est beau tout simplement.

Discographie

Diamond Life (1984, Epic / Sony)*** Acheter

 Promise (1985, Epic / Sony)** Acheter

 Stronger Than Pride (1988, Epic / Sony)** Acheter

 Love Deluxe (1992, Epic / Sony)** Acheter

 Lovers Rock (2000, Epic / Sony)*** Acheter

 Live (2002, Epic / Sony)*** Acheter

 Soldier Of Love (2010, Epic / Sony)** Acheter

Artistes du même genre ou de la même époque : Anita Baker, Luther Vandross, Freddie Jackson, Will Downing, Des’ree, Jeffrey Osbourne, Lisa Stanfield, Regina Belle, Toni Braxton

 

 

Laisser un commentaire