ROOTS MANUVA

 Comme beaucoup d’artistes anglais de sa génération, Roots Manuva aime prendre son temps afin de conserver inspiration et originalité intactes.

Rodney Smith, son vrai nom, apparait sur la scène musicale à la fin des années 1990. Sur le label “Big Dada”, il sort des titres immédiatement acclamés par presse et public. Sa musique a de profondes racines dans le reggae “dub” et le ragga. Mais “trip-hop” et “hip-hop” dominent l’ensemble. Une philosophie proche du label “Ninja Tune“.

En 1999, son album “Brand New Second Hand” attire vite l’attention des passionnés de rap de longue date. Sa voix basse puissante, son flow, ses textes s’inscrivent dans les pas des plus grands de l’histoire du hip-hop. Dans la foulée, il se met au travail sur “Run Come Save Me” qui sera le titre de son deuxième opus.

En 2001, le single “Witness (I Hope)” confirme ses talents. Enorme succès en Angleterre. L’album est également une réussite commerciale en Grande-Bretagne et dans le monde. La version “dub” (“Dub Come Save Me”) sort un an plus tard, preuve de son attachement à la culture jamaïcaine avec laquelle il a grandi. Sa famille est originaire de l’île.

Quatre années seront nécessaires pour accoucher du 3eme album. “Awfully Deep”, plus introspectif voit le jour en 2005. Entre temps, il a tourné et participé à des enregistrements avec d’autres. La plus remarquable étant sûrement le “All Things To All Men”, collaboration avec les “Cinematic Orchestra” (2002).

Depuis 2005, Roots Manuva a suivi cette même méthode, alternance d’albums originaux, d’albums remix et de collaborations bien choisies. “Skin” des “Skunk Anasie”, Cass Lewis, Jamie Cullum, Adrian Sherwood, les Cinematic Orchestra, U.N.K.L.E, DJ Shadow, Gorillaz, Massive Attack, Morcheeba, Lee Scratch Perry…les invités sont triés sur le volet à l’image de sa carrière. Car Roots Manuva semble réellement soucieux de la maitrise du temps et de son image. Pas étonnant qu’il ait choisi les “Saïan Supa Crew” pour unique collaboration en France.

En 2018, il était victime d’un accident cérébral. Une parenthèse malheureuse qui ne l’empêche pas d’enregistrer l’album “To Believe” des Cinematic Orchestra en 2019. Son dernier album date de 2015. Le single “So Jazzy” vient de voir le jour. Il est à l’œuvre pour le prochain album…

interview

Discographie Sélective

 Brand New Second Hand (1999, Big Dada)** Acheter

 Run Comes Save Me (2001, Big Dada)*** Acheter

 Awfully Deep (2005, Big Dada)*** Acheter

 Slime & Reason (2008, Big Dada)** Acheter

 4Everevolution (2011, Big Dada)** 

 Bleeds (2015, Big Dada)**

 Massive Attack & Roots Manuva “Dead Editors” (2016, Virgin / EMI)*** Acheter

 Morcheeba “Blaze Away” featuring Roots Manuva (2018, PIAS)*** Acheter

 Cinematic Orchestra “A Cage Bird / Imitations Of Life” featuring Roots Manuva (2019, Ninja Tune)*** Acheter

 So Jazzy (2021 / Squish Media)*** Acheter

Artistes du même genre ou de la même époque : Tricky, the Herbaliser, Saul Williams, Massive Attack, Blackalicious, DJ Food, the Streets…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.