ERIC le boss !

 Avec cet album, le “boss” rend hommage aux musiques noires, de la soul au funk en passant par le hip-hop et le R&B moderne.

En effet, on écoute du funk de la Nouvelle-Orleans, façon “The Meters”, puis l’école “Blaxploitation” et le son du label “Stax“, en l’espace d’un titre. Ensuite, Eric Boss nous transporte vers les albums de Gap Band et vers le funk de Clinton qui a tant influencé la génération rap “G-funk“.

Parfois, l’ancien membre du label “Stones Throw” incruste même un peu de ragga jamaïcain dans ses compositions.

“A Modern Love” est une mosaïque, un inventaire des musiques “black” du ghetto. Pour l’aider dans cet exercice, Eric Boss a fait appel à “Gift Of Gab” (son ancien pote du groupe “Blackalicious”), à Gizelle Smith, chanteuse soul sensuelle, et même à Ishtar, plus connue pour sa musique orientale. Les rythmiques sont redoutables, les cuivres brillants, les refrains faciles à fredonner et l’ensemble donne une définition moderne au terme “groove“.

Un album festif, parfait pour la danse et la culture. Après plusieurs singles efficaces, Eric Boss nous offre un album à la hauteur des attentes. Bravo !

Eric Boss “A Modern Love” (2019, legere recordings)** Acheter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.