“Groove”-2002 / DAFAITAGAZZ

 17 ans et pas une ride ! L’album “Neorganic” du groupe Dafaitagazz est sorti en 2002. Un album toujours très actuel grâce à une production infaillible.

Cet album, passé inaperçu à sa sortie à cause d’une crise majeure du disque, conserve une fraicheur indéniable. On passe du “chicism” “Da System” -à la ligne de guitare très Nile Rodgers– au “Shining Bells” très “bristollien” en passant par le sublime “Louna” au texte ciselé et engagé. Les cuivres tiennent une place essentielle et donnent une chaleur bien agréable à l’ensemble.

Sur “Ecology” et “Brazilphop”, des ambiances “world” jouent à cache-cache avec une base électronique. Petite interlude instrumentale bourrée d’effets, de boucles et de samples concoctés par DJ Wallace puis très vite, “Ordinary Man” nous ramène à la réalité. Un texte dur, engagé, qui sent bon le reggae. “Histoire D’une Vie” est du même cru. Rythmique minimaliste et lourde, ligne de bass en avant, choeurs efficaces et mélodie entêtante avec un terrible refrain. Et puis il y a le “signe de l’ange”, hypnotique, mystique tout droit sorti d’un “protection” anglais sous intra-veineuse hip-hop. La collaboration Victor O-DJ Wallace prend ici toute sa dimension. Mais halte au sérieux ! Vive le dancefloor ! Et dans le domaine, “Soukoué sa” est un modèle du genre. “Groove” furieux, rap efficace, accents jamaïcains, guitare jazzy, un must ! Pour danser, danser et danser encore dans la joie et la bonne humeur. Direction “Cap 110”, magistral ! Rythmique électronique froide enrobée de culture créole. Un Victor O au sommet de sa forme, un DJ Wallace redoutable.

“Neorganic” porte bien son nom. Une musique à base froide mais à enrobage chaud pour un résultat organique.

“Neorganic” était l’aboutissement de deux parcours. Victor O, doué pour les textes, les mélodies, la bass et le chant. DJ Wallace, le beatmaker, féru de hip-hop, de EMU SP 1200 et de funk. Le premier avait déjà beaucoup tourné avec différents projets dans les années 1980. Il avait également travaillé pour Clementine Célarié avant de mettre en route son label. Le second s’était également beaucoup investi dans l’art du “beatmaking” et du “djiing”. Leur association, forte d’expériences complémentaires, aboutira à cette petite perle. Un “must” je vous dis.

Dafaitagazz “Neorganic” (2002, Polydor)*** Acheter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.