PERSPECTIVE Records

perspective En 1991, après dix ans passés à la production pour “Tabu Records” et d’autres maisons de disques, les producteurs Jimmy Jam et Terry Lewis décidaient de créer “Perspective records”, leur label.

jamlewishuge__ Jimmy & Terry

Ils le faisaient avec “A&M” pour qui ils avaient déjà signé les succès de Janet Jackson, Herb Alpert (co-fondateur de A&M) ou Human League.

Désormais ils signeront les artistes de leur choix. Leurs chansons serviront leurs artistes.

Les locaux de “Perspective” partageaient ceux d’A&M à Los Angeles et New-York. La durée de vie du label sera courte (six ans) mais entre 1991 et 1997, le duo découvre de nouveaux talents. Mint Condition et Sounds Of Blackness seront les plus belles réussites commerciales. Mais Lo-Key, Raja Nee, Bobby Ross Avila ou Solo avec moins de succès marqueront néanmoins les esprits des amateurs de R&B.

Jam & Lewis donnent leur chance à de jeunes talents. Ce sera le cas avec Solo. Lorsqu’ils entendent chanter ces quatre adolescents dans les rues de Manhattan, ils sont si emballés par leurs voix qu’ils leur offrent un contrat. Suivront deux bons albums.

Le label est aussi l’occasion de mettre en lumière des collaborateurs de longue date. Lisa Keith, leur choriste depuis leur début, enregistre son premier album solo sur “Perspective”.

“Perspective” est aussi l’occasion pour le duo de signer sa première musique de film, celle de “Mo’Money”, incroyable vitrine pour le label. Pour la première fois de leur carrière, ils enregistrent un titre sous leur nom.

Rapidement, l’équipe passe de huit à 25 employés. Il faut gérer les partenariats radio et télé ainsi que la promotion. Mint Condition place plusieurs chansons dans le “top 10” single, Sounds Of Blackness remporte un “grammy awards” pour leur album “Evolution”. Leurs chansons “Optimistic” et “The Pressure Pt.1” sont également dans le top 10 des ventes. Même chose pour la B.O. de “Mo’Money” en 1992. Le titre “I Got A Thang 4 Ya” de Lo-Key est N°1 des ventes R&B. Bref ! Le label ne fait que confirmer le savoir faire et le talent de Jimmy Jam et Terry Lewis. Ils appliquent leur recette en y injectant des élements du courant new-jack swing très populaire à l’époque (flagrant sur l’album de Bobby Ross Avila) et des ingrédients “vintage” du funk des années 1970 (flagrant avec Lo-Key).

Le tour de force sera de faire d’une chorale gospel un succès de masse. La méthode utilisée sur le “human” de human league ou sur les ballades de Janet Jackson fonctionne ici à merveille. Somptueuses mélodies au service d’une voix sublime et d’une chorale gospel.

Face à ce succès, “Perspective” met en place un service dédié uniquement au hip-hop. “P street records” signe les artistes Munchie, Pudgee et Outsideraz. Succès limité, très limité même.

En 1996, ce succès n’est pas suffisant en retombées financières pour A&M, déçu par le niveau des ventes. La séparation est annoncée. Jam & Lewis transforment “Perspective records” en “Flyte Tyme records” et signent un accord avec Universal. Les albums d’Angel Grant verront le jour puis plus rien. Fin de carrière après vingt années bien remplies.

A la différence de LA & Babyface, Jam & Lewis n’auront pas réussi à construire un label fiable sur la durée. Il reste de cette aventure de beaux albums.

DISCOGRAPHIE

mint 1 Mint Condition Mint Condition “Do U Wanna” (1991). Jam & Lewis étaient dans le groupe “The Time“. Un rappel avec ce groupe très funk. Toujours sur le modèle “The Time”, un titre très rock avec guitares électriques, produit par Jellybean Johnson. On découvre la superbe voix de Stockley. Mint Condition  suivra ensuite une belle carrière. Acheter

blackness Sounds Of Blackness Sounds Of Blackness “Optimistic” (1991). Probablement la plus belle réussite du label. Une chorale gospel qui avait travaillé avec Prince mise en lumière par Jimmy et Terry. Voix puissantes et mélodies imparables sans oublier quelques up-tempo terriblement efficaces. Acheter

mo money B.O. Mo’Money Luther Vandross & Janet Jackson with BBD & Ralph Tresvant “The Best Thing In Life Are Free” (1992). Première bande originale de film signée par le duo. Et attention il y a du lourd ! : Public Enemy, Big Daddy Kane, Johnny Gill, Mint Condition…Enormes retombées financières pour le label surtout grâce à ce titre.

Acheter

mo money B.O. Mo’Money Jam & Lewis “The New Style” (1992). Première et dernière fois que les compères signaient un titre sous leurs noms. Complètement décalé par rapport à leurs productions. Un son électronique puissant et inédit pour l’époque.

lokey1 Lo-Key? Where Dey At (1992). Là encore les influences de “The Time” et du funk des années 70 et 80 sont claires. Lance Alexander et Tony T. joueront ensuite un rôle clef dans l’écriture et la composition pour les artistes “Perspective”. Acheter

bobby_ross_avila-150x1502x Bobby Ross Avila My Destiny “Smoove Young Lady” (1993).  Quand le funk de Minneapolis rencontre la “new-jack swing” new-yorkaise. De très bons titres pour cet artiste qui a fait depuis un parcours remarquable.

mint condition Mint Condition From The Mint Factory “Nobody Does It Betta” (1993). Deuxième album plus nerveux, plus synthétique, plus moderne, plus réussi.  Acheter

cover_4 Lisa Keith Walkin’ In The Sun “Love isn’t body, it’s soul” (1993). Choriste sur la plupart des productions “Jam & Lewis” depuis les débuts, elle s’offre enfin un album solo. Elle n’était pas obligée…

blackness Sounds Of Blackness From Africa To America “Black Butterfly” (1994). Oeuvre majeure dans l’histoire des musiques noires. Quincy Jones sera très impressionné par cet album. Ballades magnifiques, titres up-tempos efficaces, gospel, soul, funk, jazz, blues, rap : Sublime. Acheter

raja nee Raja Nee Hot & Ready “Turn It Up” (1994). Jam & Lewis chassent sur les terres jamaïcaines…Un hit : Ce titre. Acheter

lo key Lo-Key? Back 2 Da Howse “Lil Shumpin’ Shumpin'”(1994). Le plus abouti des deux albums. Les influences de Cameo, Gap Band et de toute la génération funk 80’s sont palpables. Acheter

solo Solo Solo “Heaven” (1996). Superbe quatuor vocale rencontré dans les rues de Manhattan. De Belles reprises de Sam Cooke. Quand la soul des origines rencontre le R&B moderne des années 1990. Alex Richbourg joue un rôle important dans la conception de l’album. Ensuite, il tiendra un rôle clef dans les équipes de “Perspective Records” puis de “Flyte Tyme Records”. Acheter

mint condition Mint Condition Definition Of A Band “Funky Week end” (1996). Dernier opus du groupe avec les sorciers Jam & Lewis. Même méthode que les précédents, même qualité. Entrée du vocoder dans leur musique en référence à Zapp, influence pour Stockley et ses potes.  Acheter

smooth Smooth Reality “Loving You” (1998). Dernière production “Perspective”. Quelques bons titres comme la reprise du “Computer Love” de Zapp avec Roger Troutman himself et le rapper Shaq. Mais pas vraiment indispensable, loin de là, très loin de là…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.