Q-TIP

qtipmpc Jonathan Davis alias Q-Tip est né en 1970 à Harlem, New-York. Pendant ses années universitaires, il co-fonde “A Tribe Called Quest” avec ses potes Ali Shaheed Muhammad et Malik Taylor (Phife Dawg). Nous sommes en 1988.

En 1989, Q-tip est invité sur le titre “Buddy” des De La Soul. Les deux groupes seront très liés grâce à leur association au sein du collectif “Native Tongues”.

Le premier single des Tribe, “Description Of A Fool” sort à l’été 1989. L’album “People’s Instinctive Travels and the paths of rhythm” suit un an plus tard. A partir de ce moment, sa façon de rapper, son timbre de voix, ses textes, son intelligence participent pour beaucoup à l’immense popularité du groupe.

Après la séparation du groupe, il va suivre une carrière solo en dents de scie mais il multiplie des collaborations triées sur le volet qui feront toutes date. Sa voix immédiatement identifiable est une indéniable valeur ajoutée pour ceux qui sont à ses côtés. Tour à tour, il enregistre avec Nas, Mobb Deep, Janet Jackson, Jay-Z, D’Angelo, Stanley Clarke, Norah Jones, Common, Heavy D., Grandmaster Flash, Dam-Funk, Fergie, Pete Rock…Il est toujours présent dans les oereilles du public, des publics puisqu’il passe par rap, R&B et jazz avec une insolente aisance.

En solo, un premier album intitulé “Amplified” en 1999. En 2002, on annonce la sortie de “Kamaal The Abstract”, deuxième opus, qui sortira en 2009. “Renaissance” sera l’album le plus réussi et le plus vendu. De belles collaborations avec Raphael Saadiq et D’Angelo.

2016 sera l’année du très réussi retour des Tribe juste après le décès de Phife Dawg, son ami depuis l’adolescence.

Dans l’histoire du rap, on retiendra quelques voix, peu en vérité comparé au nombre d’enregistrements. Grandmaster Melle pour la puissance, Rakim pour la technique, Big Daddy Kane pour le timbre et la technique, B.Real pour la voix nasillarde inspirée par Ramelzee (rapper de la toute première génération), Busta Rhymes pour le côté jamaïcain et raggamuffin…Q-tip, c’est l’aisance, cette espèce d’agilité qui vous laisse croire que le rap c’est facile. Une souplesse, une nonchalance qu’il a été, à ma connaissance, le seul à maitriser ainsi. Et Q-Tip c’est aussi un timbre immédiatement identifiable. Ces raisons expliquent sûrement le nombre de featuring qu’il a assuré pour d’autres. Il en a le record. Bien sûr Melle Mel avait rappé avec Chaka Khan, Kurtis Blow avec Rene & Angela, Busta Rhymes avec Chris Brown mais pour lui la liste est beaucoup plus longue…

delasoul1 De La Soul & Q-tip “Buddy” (1988)

 Heavy D featuring Kool G Rap, Big Daddy Kane, Grand Pubba, Q-Tip, CL Smooth and Pete Rock “Don’t Curse” (1991) Acheter

janet6 Janet Jackson featuring Q-Tip “Got til it’s gone” (1997) Acheter

12tothebass Stanley Clarke featuring Q-Tip “1, 2 To The Bass” (2003) Acheter

pete5 Pete Rock featuring Q-Tip “To Each His Own” (2003)

Q-tip & D’Angelo “Believe” (2008)

q-tip-the-renaissance  Q-tip & Raphael Saadiq “We Fight / We Love” (2008) Acheter

Q-Tip “Move” (2008)

featuring  Q-Tip featuring Norah Jones “Life Is Better” (2010) Acheter

a3267046572_16 Busta Rhymes featuring Q-Tip “III Vibe” (Funky DL remix) (2012) 

 Dam Funk featuring Q-Tip “I’m just trying to survive” (2015) Acheter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.