SHUT UP ALREADY, DAMN!

Prince_logo.svg-1- Au revoir maître et merci…

Prince laisse des classiques, des standards mondialement connus comme “Kiss”, Purple Rain”, Little Red Corvette”, Sometimes It Snows In April”, “Cream”, “When Doves Cry” et beaucoup d’autres encore. Mais il laisse également un nombre incroyable d’enregistrements non-officiels. A trois exceptions prêt, cette sélection est constituée uniquement de titres “live” jamais commercialisés. Enjoy !

1 The Work : Londres, 2002. Comme souvent, Prince rejoint un club pour prolonger la soirée après son concert. Candy Dulfer, John Blackwell et Larry Graham sont de la partie.

2 Housequake : Paris, 1988. Même chose : Prince continue la soirée après un concert, pour 300 personnes. Il reprend un titre des Temptations, joue du jazz, de la soul et cette superbe version de “Housequake”. Shut Up Already Damn !

3 Head : Nagoya, Japon, 1989. Tournée “Lovesexy” avec une qualité de son hallucinante pour un concert. Probablement la plus belle, la plus chaude et la plus funky des versions de “Head”.

4 Little Red Corvette : Toujours Nagoya, toujours 1989. Cette version de “Little Red Corvette”, bien que courte, est d’une puissance rare grâce à la qualité de la production.

5 Nothing Compares To You, 6 The Ladder, 7 Starfish And Coffee, 8 Sometimes It Snows In April : Berlin, 2002. 30 minutes de piano-voix où il enchaîne “The Ladder”, “Sometimes It Snows In April”, “The Beautiful One”, “Starfish & Coffee” et “Purple Rain”. Candy Dulfer au sax. Grande chanson d’amour de son répertoire interprétée d’abord par The Family puis repris par Sinead O’Connor.

9 If I Was Your Girlfriend : Le 31 décembre 1987, Il donne un concert pour le réveillon, chez lui, à “Paisley Park”. Un certain Miles Davis est sur scène à ses côtés. Historique.

10 Xcogitate : Titre tiré de l’album “Expectation”. Dans la lignée de l’album N.E.W.S.”, du jazz instrumental et du funk. Il cherche de nouvelles directions. Dans le style également des albums du groupe “Madhouse” au milieu des années 1980, sur son label “Paisley Park”. Groove et sensualité.

11 Lady Cab Driver. Chanson présente sur l’album “1999”. Le style de funk qu’il jouait avec “The Time” à cette époque. Un bon “break” de batterie, une ligne de bass “slap” très funk, clavier et ça suffit pour créer l’un des titres groove les plus efficaces de sa carrière.

12 Purple House. Quand Prince rend hommage à l’une de ses idoles, le grand Jimi Hendrix…Blues !

13 Dear Mr Man : Chanson de l’album “Musicology”.

14 Clouds : 2014, “Art Official Age” et un retour marquant chez Warner. Son côté “funk-electro” hyper groove qui a fait son succès dans les milieux branchés nocturnes à la fin des années 1970 et que ses fans de base affectionnent particulièrement.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.