the HAGGIS

 Ce groupe de sept musiciens anglais de Leeds joue un funk coloré, authentique, teinté de breakbeat, de soul, d’afro-beat et de de hip-hop. Des virtuoses d’origine jazz.

Les “Haggis Horns” ont beaucoup travaillé avec le producteur Mark Ronson en studio et sur scène. Certains membres ont enregistré avec Amy Winehouse, John Legend, Jamiroquai, Nightmares On Wax, Martha Reeves, Corinne Bailey-Rae, Adele, Roots Manuva, Snowboy, Lou Donaldson, Lilly Allen et les Cinematic Orchestra, pour ne citer qu’eux. Bref ! Belle carte de visite !

Depuis leur “Hot Damn” et “The Traveller pts 1 & 2” de 2006, ils ont assis une solide réputation. En dix ans, de nombreuses collaborations et encore plus de tournées autour de la planète.

Ce nouvel album voit le jour sans Jason Rae, membre fondateur décédé en 2008. Des amis de longue date sont présent comme Lucinda Slim (choriste pour les Zap Mama), le rapper Doc Brown et le chanteur John McCallum. Neuf titres aux influences funk et soul avec de multiples ramifications vers Minneapolis, Memphis et Atlanta. Les Haggis démontrent qu’ils sont bien la plus belle section de cuivres funk des dix dernières années. Le “World Gone Crazy” sent bon le funk du label “Paisley Park” façon Jill Jones tandis que le Doc Brown ramène vite aux belles heures des “Beat Assaillant” sur les vibrants “Take It Back” et “What It’s All About ?” L’ensemble est chaud et électrique, puissant et enivrant. Sur le sublime “All Fuzzed Up”, c’est un peu Isaac Hayes rencontrant le label “Sugarhill”. Un instrumental très 70’s évoquant les premières heures du hip-hop. Le “One Of These Days”, lui, rappellera ce funk encore très disco du New-York des années “Fame”.

Les Haggis concentrent sur un album, le temps de trois instrumentaux et de six chansons, l’histoire du funk des cinquante dernières années. Les guitares “wouah-wouah” rivalisent avec les cuivres et des riffs de guitares électriques sur des rythmiques réglées au millimètre. Le tout avec une qualité de production indiscutable. Bravo !

The Haggis Horns “One Of These Days (2017, haggis records)*** Acheter

Laisser un commentaire