1987 : T’étais trop ptit !

1987  Trente ans déjà ! 1987 fut une belle année pour les amateurs de musiques noires. De nombreuses sorties en funk, genre sur le point de disparaître du paysage, de belles productions en rap dont la variété s’élargit un peu avec l’arrivée de petits nouveaux.

Et surtout, 1987 c’est l’arrivée d’un artiste qui va totalement changer le paysage du marché des musiques urbaines : Keith Sweat. La vague “new-jack swing” commence là. Elle durera dix ans.

1987 est aussi l’année du label “Paisley Park” crée par Prince pour promouvoir des artistes de Minneapolis. Le succès commercial ne sera pas au niveau des attentes et le projet avortera rapidement. Il en reste de fabuleux albums déjà presentés ici ou ici, Madhouse et Mazarati en tête.

Enfin, 1987 est l’année du hit electro “Come Into My Life” produit par le rapper Mantronix. Ensuite, ce genre musical mutera pour devenir tout autre.

Côté stars, Michael Jackson sort “Bad”, loin d’être son meilleur album, Whitney Houston enregistre un deuxième opus avec John Benitez et d’autres producteurs en vue et Prince signe le chef d’oeuvre “Sign O The Times”. Oui, 1987 fut une belle année.

Côté culture hip-hop et plus précisément côté graffiti, 1987 est l’année du “Publik Enemy” peint par Mode 2 et Colt à Paris, aujourd’hui encore un mur culte pour tout amateur du style.

public_511 “Colt” à côté du mur qu’il vient de peindre avec Mode 2 et Kay.

Tout cela dans un contexte euphorique. L’arrivée de Michael Gorbatchev à la tête de l’ex-URSS laisse entrevoir un avenir radieux. Il le sera deux ans plus tard avec la chute du mur de Berlin et la fin d’une guerre froide qui aura duré 45 ans. Pendant ce temps, l’Allemagne de Kohl et la France de Francois Mitterand construisent l’Europe que nous connaissons.

Le numéro de téléphone n’a que huit chiffres, pour voir un téléphone portable il faut regarder “Star Trek”, le vinyl va bientôt rendre l’âme et M6, première chaine musicale française, voit le jour…

1987, t’étais trop ptit ou pas encore né ? Ecoutes ! Sinon, ça te rappellera de bons souvenirs et bonne écoute également !

abbott Gregory Abbott Shake You Down. Le monsieur est chercheur à Wall Street. Il enregistre un titre pour s’amuser un peu…N°1 des ventes pendant plusieurs semaines et succès international. Acheter

sign-o-the-times Prince “Sign O The Times”. Chef d’oeuvre du prince de Minneapolis. Il utilise les tendances de l’époque, surtout l’electro d’Arthur Baker, avec sa musique. Il en sort “Ballad Of Dorothy Parker” ou encore “It”. Sur l’album, également d’excellents titres rock et de belles ballades, désormais des classiques de son repertoire comme “Starfish & Coffee”. Acheter

madhouse Madhouse Ten. Eric Leeds, le saxophoniste de Prince, avec son groupe. Experimental, fusion entre jazz et funk avec la touche “Paisley Park”. Unique.

mazarati Mazarati “Stroke”. Brownmark, alors bassiste de Prince (son meilleur selon ses propres paroles), monte ce groupe dans la première moitié des années 80. Prince les signe sur son label. Superbe pochette, superbe album.

oneway One Way You Better Quit. Ce groupe de funk a déjà une solide réputation lorsqu’il rencontre Eumir Deodato. Le génial producteur s’occupe de cet album, le dernier du groupe. Ce titre et “Don’t Think About It” auront beaucoup de succès. Acheter

lovers Babyface “Take Your Time”. Premier album solo après son départ du groupe funk “The Deele“. Il installe la méthode qui va lui permettre d’être le producteur N°1 des années 1990. Acheter

shanice Shanice Wilson “I Think I Love You”. Bryan Loren au contrôle. Premier et très réussi album de la jeune chanteuse. Du funk pur et dur.

jboys The Jamaica Boys “Spend Some Time”. Lenny White à la batterie, Marcus Miller à la bass.

sexy girl Lillo Thomas “Sexy Girl”. Un classique du funk produit par Paul Laurence. La ligne de bass de Timmy Allen qui mit une claque à tout le monde. Acheter

r-456310-1276482435 Loose Ends “Gonna Make You Mine”. Le groupe anglais commercialise un maxi d’un titre de leur album “Zagora” sorti en 1986. En “face B”, ce titre qui aura plus de succès que la “face A”, beaucoup plus. Superbe ligne de bass. 

full force crib Full Force “Your Love Is So Def”. Version de 10′ de ce superbe titre. Break de batterie efficace et belle mélodie au clavier. Chaud ! Acheter

come_into_my_life Joyce Sims “Come Into My Life”. Mantronix à la production sur “Sleeping Bag Records”. Un classique du genre “electro”, un classique de la musique new-yorkaise. Acheter

keith Keith Sweat “I Want Her”. A son arrivée, il met tout ceux du dessus aux oubliettes ! “Messieurs, mesdames, au revoir ! Votre vieux funk, c’est terminé. Full Force, c’était pas mal mais maintenant c’est moi et Teddy Riley“. Il domine la période 1987-1996. Même chose pour le producteur Teddy Riley. Acheter

ericb Eric B & Rakim “I Know You Got Soul”. Eric B aux platines, la voix de Rakim sur un titre de James Brown : Inoubliable. Acheter

mcshan MC Shan “Left Me Lonely”. Premier et superbe album de Shawn Moltke produit par son cousin Marley Marl, star incontournable de l’époque. Acheter

 LL Cool J “I Need Love”. Mega, mega, mega hit de l’année. Premier “slow rap” de l’histoire qui fait du “ladies love” une star internationale. Acheter

bdp BDP South Bronx. Classique de la culture hip-hop par Chris Parker alias KRS 1, véritable philosophe et éducateur de la rue. Six ans plus tard, il signera un autre classique : “Sound Of Da Police”. Pur rap de New-York sans concessions. Acheter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.