Janice Dempsey : Interview

 A l’occasion de la sortie de “New Files”, nouvel album de Danny Pickering, nous avons rencontré la chanteuse Janice Dempsey, également co-productrice sur le projet.

janice

Musiculture : Qui est Danny Pickering ?

janiceJanice Demspey : Danny Pickering est un multi-instrumentiste, un producteur, un compositeur prolifique et un pionnier du mouvement “jazz fusion”, qui se trouve aussi être mon mari.

M : Comment vous êtes vous rencontrés ?

janiceJ.D. : Nous nous sommes rencontrés il y a vingt ans à l’époque où je travaillais avec Dave Weckl dans le groupe jazz fusion “Nite Sprite”. Lorsqu’il m’a vu chanter, il m’a demandé de rejoindre son groupe pour l’enregistrement d’un album qu’il produisait sur son label “All Night Records”, ce que j’ai fais. Nous sommes devenus de grands amis et avons travaillé ensemble sur scène et en studio quelques années. Il y a huit ans, j’ai amené Freddie Jackson à sa soirée d’anniversaire, sur un immense bateau. Freddie a chanté “When I Fall In Love” pour nous. Peu de temps après, nous étions marriés.

M : Peux tu nous parler un peu de cet album ?

janiceJ.D. : Il est le résultat de nombreuses choses de ma vie, un mélange un peu bizarre d’évènements. L’idée est venue de Beau Huggins. Danny et moi écrivions et produisions des chansons pour Melba Moore en 2013. Durant le projet, Danny jouait de tous les instruments et de temps en temps, “Beau” plaisantait et un jour il a dit : “ça pourrait être bien de mettre une trompette dans le genre de Miles dans un des titres, non ?”. Nous avons eu une pause d’un mois sur l’album de Melba. Nous en avons profité pour mettre en place douze titres, aujourd’hui cet album. Sur de nombreux titres, c’est Danny qui joue tout sauf les flûtes et le bugle. Le titre “The New Files” (nouveaux fichiers) est une référence au fait que nous ne vendons plus de disques, nous téléchargeons des fichiers.

M : J’ai trouvé la qualité de la production incroyable. Qui en est responsable ?

janiceJ.D. : Danny et nos incroyables musiciens. C’est lui qui enregistre et mixe dans notre studio.

M : Côté musiciens, qui sont ils ?

janiceJ.D. : Danny a trois enfants très talentueux. Deux sont sur l’album. Devin assure la batterie sur “Purple Haze” et “Thanks Miles”, Ryan la bass et la batterie sur “Reset”, “The New” et “Thanks Miles”. Il y a Joey Melotti aux claviers et à la programmation sur “No Ordinary Love”, James McKinney (claviers) ,un partenaire avec qui j’écris depuis longtemps des chansons pour Freddie et Chaka Khan, sur “What I Meant To Say” et “What Is This Thing Called Love”. Et aussi Melvin Barham (claviers et programmations), Beledo (guitare), George Pavlis (piano), Butch Taylor (guitare) et son incroyable solo sur “Thanks Miles”, Nacho Mena (percussions), Allen Murphy (batterie, programmations), Theory (rap sur “No Ordinary Love”) et enfin Don Nottingham (voix). Quand à Danny, il assure le reste.

M : Marion Meadows, Larry Coryell, Herbie Hancock sont là. Pourquoi les avoir choisi eux ?

janiceJ.D. : Marion Meadows (également le graphiste de la pochette) est un ami et un collaborateur de longue date de Danny. Nous savions que sa réputation et son style sont depuis longtemps connus dans le “smooth jazz”. Et il faut bien dire que “Everytime” est parfait pour lui.

Danny entretient également une relation depuis des années avec Larry Coryell. Et quand l’opportunité de travailler avec Herbie Hancock s’est présentée, nous n’avons pas réfléchi longtemps. L’album a été enregistré dans notre studio, à New-York. Dans le cas de Marion, son solo a été enregistré dans son studio de Phoenix en Arizona. Herbie et Larry ont enregistré la base de “Little Thing” à Tokyo et Danny a ajouté flûte et bugle au mix dans notre studio de New-York. En fait, une partie de l’album provient d’Australie, de Tokyo, du Chili, de Las Vegas, de Phoenix et du Connecticut. L’autre, assemblage et le mix, à New-York dans notre studio.

M : Tu es co-productrice sur l’oeuvre. En quoi ça consiste exactement ?

janiceJ.D. : Mon rôle de producteur a plusieurs facettes. D’abord produire toutes les voix et approuver le choix des chansons ainsi que les options au mix. Ensuite, assurer les liens avec le label “Deh Tyme” avec lequel j’ai une relation de longue date comme chanteuse, compositrice et productrice (Freddie Jackson, Melba, Najee, Alex…).

Danny Pickering The New Files (2015, Deh Tyme)***

FOR OUR ENGLISH FRIENDS

Musiculture : Who is Danny Pickering ?

Janice Dempsey : Danny Pickering is a multi instrumentalist, producer, prolific songwriter and early pioneer of the jazz fusion movement, who also happens to be my husband.

M : How did you meet ?

J.D. : Danny and I met over 20 years ago, when I was working with Dave Weckl in a jazz fusion band called Nite Sprite. The first night he saw me sing at a gig he asked me to join his band and appear on an album he was producing on his own label, All Night Records…and I did. We became great friends and worked together in live performances and studio sessions for several years. Eight years ago, I brought Freddie Jackson to Danny’s Birthday Party on a huge boat, where Freddie sang “When I Fall In Love” to both of us, and shortly after, we got married.

M : What is the “New Files” project ?

J.D. : The project is a result of, as many things in life, a weird combination of events. Initiated by executive producer Beau Huggins, Danny and I were writing and producing for Melba Moore in 2013. During the course of the project, as I said, Danny is a multi instrumentalist and had played all of the instruments on the project. From time to time, Beau would joke that “wouldn’t it be cool if we knew someone to play a Miles type of trumpet in one section or another. So during a one month hiatus from Melba’s album, we put together 12 songs, which is basically the album. Danny is once again playing most of the instruments on many of the songs. However we decided to feature the flutes and muted flugelhorn on the album. The title “The New Files” is a reference to the fact that we no longer sell records,CDs or albums, we download files.

M : The production is really excellent. Who is responsible for that ?

Danny, along with the amazing musicians is responsible for the sound. He engineered and mixed in our studio.

M : Marion Meadows, Herbie Hancock and Larry Coryell are part of the album. What did you choose them ?

J.D. : Marion Meadows (who also is the graphic artist responsible for the cover) is Danny’s lifelong friend and collaborator. We knew that Marion’s sound and reputation would go a long way in the Smooth Jazz category, plus the song he is featured on, “Everytime”, is perfect for him.
Danny also has a long standing relationship with Larry Coryell, so when the opportunity to collaborate with Herbie Hancock presented itself, it was a no brainer. The CD was recorded in our studio in NY. In the case of Marion, he overdubbed his solo at his studio in Phoenix, AZ. Herbie and Larry recorded their basic track for “Little Thing” in Tokyo and Danny added his flute, flugelhorn and mix at our NY studio. So actually, parts of the cd were recorded in the Outback of Australia, Tokyo, Santiago, Chile, Las Vegas, Phoenix, and Connecticut, but primarily recorded and assembled in our studio in NY.

M : What is your role as a co-producer ?

J.D. : My role as producer was multi faceted. I produced all of the vocals, approved all song selections and mixes and was responsible for the label deal with Deh Tyme, with whom I have a long standing relationship, as a singer/writer and producer. (Freddie Jackson, Melba, Najee, Alex Bugnon, etc)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.