L.D.M. : LEXSOUL DANCE MACHINE

En Estonie, on joue du funk et du bon s’il vous plaît ! Comment ? ça vous fait rire ? Je comprends mais vous ne devriez pas. Le funk n’a pas de nationalité et “Lexsoul Dance Machine” n’est pas là pour rigoler.

Leur troisième album vient de voir le jour et c’est du sérieux. Le groupe de six musiciens exploite funk, soul et même disco en l’espace de huit titres. La bass slap de “Basics” vous met illico dans l’ambiance. Un funk à l’ancienne qui nous ramène dans les ghettos des années 1970. Bambaataa aurait très bien pu passer ça dans le Bronx en 1977.

Bass et guitares assurent la structure principale. Les rythmiques sont tantôt légères, tantôt rentre-dedans. Ecoutez “Pike Jaws” ou “Money” et vous comprendrez. Aucun temps mort ! Même le dernier titre du tracklisting est furieusement groovy. Vous me direz, avec un titre comme “Supersoul”, il vaut mieux.

Les Lexsoul reviennent à cette soul, ce “boogie” des 70’s hyper efficace et “roots” qui plaît tant au grand George Sannois. Percussions et guitare électrique de mise sur “Supersoul”. En 2020, ça pourrait sembler un peu trop décalé. Il n’en est rien. Au contraire, cet album fait du bien. Il prend au corps. Terriblement bien pensé pour exulter et faire le vide par le mouvement. Fortement conseillé.

Lexsoul Dance Machine “Lexplosion II” (2020, Funk Embassy Records)** Acheter
Sortie : 29/05/20

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.