POP-2007 / the CINEMATIC ORCHESTRA

Après le très remarqué “Man With A Movie Camera”, le “Cinematic Orchestra” s’accordait quatre années pour la conception de cet album.

Leurs oeuvres précédentes avaient mis en évidence batterie, cordes, claviers pour un jazz électronique teinté de hip-hop. Après cette période, J.Swincoe s’enferme avec un fender rhodes et une clarinette dans le but de composer des titres courts, instrumentaux, destinés au cinéma. Il construit l’album de cette façon. Le résultat est un album pop basé sur les mélodies, les voix et une ambiance générale assez unique. “Ma Fleur” est un album d’amour pour une relation fusionnelle. “To Build A Home”, “Child Song”, “Into You” ont pour sujet l’amour, tantôt fusionnel, tantôt à la limite de la passion destructrice. Les compositions rendent parfaitement compte de cette beauté schizophrène. Car tout n’est pas toujours gai dans “Petite Fleur”. Mais tout est toujours beau.

Pour illustrer le sujet, des voix aussi hors normes que le thème abordé. Patrick Watson a cette mélancolie, cette tristesse et cette beauté particulière dans la voix. Il l’exploitera ensuite dans ses albums solo. Fontella Bass, monument du jazz, de la soul et du R&B illumine les compositions portées par une production sans failles. Il faut dire que Steve Hodge, magicien des studios “Flyte Tyme” de Minneapolis dans les années 1980 et 1990 est l’ingénieur du son ici. Quand vous écoutiez Janet Jackson, SOS Band, Alex O’Neal ou Mint Condition, vous écoutiez aussi un peu Steve Hodge. “Jam & Lewis” lui seront fidèles toute leur carrière durant. Quand au batteur, l’extraordinaire et fidèle Luke Flowers s’en charge encore et tant mieux !

“Ma Fleur” offre un grand moment de respiration, comme une bulle parfaite pour s’isoler du chaos ambiant. Il y a de l’espace, presque des silences, des contre-temps, une douceur et une nostalgie palpables. C’est ici le seul problème : il vaut mieux être en forme pour écouter “Petite Fleur” ou bien à deux sous une couette. Sinon, ça peut tourner à la dépression. Unique comme le “To Believe” qui suivra douze ans plus tard.

the Cinematic Orchestra “Ma Fleur” (2007, Ninja Tune)*** Acheter  Deezer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.