RESOLUTION 88

 “Resolution 88” est un des leaders de la scène “jazz-funk” en Angleterre. Pas étonnant au regard de la qualité de leur musique.

En l’espace de deux albums et de quelques concerts en première partie de Snarky Puppy, Roy Ayers, Marcus Miller ou Yellowjackets, les “Resolution 88” se sont imposés en Angleterre. Leur réputation commence à gagner le reste du monde.

Leur jazz est largement dominé par le fender rhodes. C’est un jazz assez doux, accessible mais remplis d’idées nouvelles et originales grâce aux nombreuses boucles dont les racines sont dans le hip-hop des années 1990 (Pharcyde par exemple) . C’est aussi un jazz qui sait être nerveux. Le bassiste est digne des grands du genre. Le son de sa bass est souvent métallique et rond. Les Headhunters avaient ce son là. Marcus Miller ne les a pas choisi par hasard pour l’ouverture de ses concerts. Même si les références sont nombreuses, le “jazz-funk” de “Resolution 88” est frais. La section de cuivres ajoute une touche au groove indéniable tandis que les cordes nous ramènent souvent dans les 70’s et au temps du label C.T.I.

Même si leur musique sonne très contemporaine, l’auditeur est constamment balancé entre les 70’s et les 80’s. La mélancolie est palpable, et le résultat général très hypnotique. C’est beau, hybride, intemporel et terriblement efficace. Chapeau !

Resolution 88 “Révolutions” (2019, legere recordings)**

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.