Victor Bailey

victor bailey Bassiste emblématique des années 80 et 90 mais également compositeur et producteur, Victor Bailey est une grande figure du jazz et du funk.

Né en 1960 à Philadelphie, USA, il grandit dans une famille de musiciens. Son père, Morris Bailey, écrivait des chansons dans les années 1960 et 1970 pour des artistes comme les Stylistics ou Patti Labelle. Son oncle, Donald, était batteur au sein du trio jazz de Jimmy Smith.

Il se dirige d’abord vers le piano mais à l’âge de dix ans, il choisit définitivement la bass. Il passe son adolescence à jouer dans des groupes funk et R&B à New-York.

Son idole, comme de nombreux bassiste est Jaco Pastorius qu’il remplacera au sein des Weather Report. Cette expérience fera sa réputation à l’échelle mondiale et il est alors demandé en studio par de nombreux artistes. Victor Bailey est éclectique et passe facilement du jazz au R&B, de la pop au hip-hop. On l’entend aux côtés de Chick Corea, Brandford Marsalis, Grover Washington Jr, Mary J. Blige, Madonna, Sean Combs, Alex Bugnon pour n’en citer que quelques uns.

A la fin des années 1980, un premier album solo impressionne presse et public. L’oeuvre sera N°1 des ventes jazz à sa sortie aux Etats-Unis. Sa technique, son slap très funk et ses mises en place font de “Bottom’s up” un classique du jazz des 80’s.

Ensuite, il tourne énormément et se dirige vers l’écriture et la production pour d’autres, avec Poogie Bell et Alex Bugnon notamment.

Il entame aussi une belle collaboration avec le batteur Denis Chambers.

1999, “Low Blow”, deuxième opus solo, rend hommage à Jaco Pastorius. Il est toujours admiré par ses pairs et sa capacité à fidéliser de nouveaux admirateurs est remarquable.

Fin des années 1990, il rejoint Joe Zawinul son ancien partenaire des Weather Report. Il travaille également avec le saxophoniste Kenny Garrett et avec Bill Evans.

Discographie

bottomsup Bottom’s Up (1989, Atlantic)***

lowblow Low Blow (1999, Zebra Records)**

petiteblonde Petite Blonde (2000, M10)***

thatsright That’s Right (2001, ESC Records)*

electric Electric (2005, Chesky)*

slippin Slippin’ N Trippin’ (2009, Studio V)*

Artistes du même genre ou de la même époque : Marcus Miller, Victor Wooten, Stanley Clarke, George Duke, Alex Bugnon, Poogie Bell, Lenny White.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.