OXP « Sweet Convention »

Dans quelques jours, Onra, fameux « beatmaker » français, sortira son nouveau projet baptisé OXP « Swing Convention » sur son label « NBN ». L’occasion de nous entretenir un peu avec lui.

OXP « Swing Convention »
Après avoir rendu un magnifique hommage au funk des années 1980 sur le sublime « Long Distance », Onra revient avec un projet orienté vers les années 1990. On y retrouve un certain R&B de cette décennie alors désigné par les termes « new-jack swing » ou simplement « swing beat » et aussi le rap et le raggamuffin de cette période.
Pour l’exercice, Onra a réuni des stars de ces différents genres. Domino (« g-funk » dont le « getto jam » est un classique), T3 (slum Village), Horace Brown (son premier album « Motown » de 1996 est encore dans toutes les mémoires), Devin Morrison (produit par Onra en 2019), K-reen (artiste précurseur du R&B en France avec « Sensitive »), Grand Pubba (ancien membre des fameux « Brand Nubian » et rapper solo accompli)…Bref ! Des valeurs sûres !

Musiculture : Quel est ton rôle exact sur cet album ?
Onra : j’ai le rôle de co-producteur avec Pomrad. Nous avons mixé l’album ensemble en collaboration avec mon ingénieur du son Blanka. J’ai le rôle de directeur artistique également.

M : Qui est Pomrad ? quel est son rôle ?
O : Pomrad est un compositeur belge qui a sorti plusieurs excellents EP’s et un album chez « On & On », le label de 20syl. C’est un virtuose du piano et il joue de plusieurs instruments. Il est vraiment très brillant.

M : Reggie B est toujours là : Une amitié entre vous ?
O : Oui, bien sûr ! Reggie B, c’est mon gars ! C’est notre cinquième morceau ensemble et j’espère que ça ne sera pas le dernier.

M : C’est en partie un retour au R&B des années 1990 : pourquoi ?
O : Le R&B des années mi-90’s pour être précis car le R&B de cette décennie a vraiment des tonnes de styles complètement différents. Je précise mi-90’s car c’est l’époque ou le R&B et le hip-hop fusionnaient et l’importance du son « west coast » a été déterminant lors des années 1993-1996.

M : Quelques grandes figures du rap et du R&B U.S. sur l’album : comment les as-tu rencontrés ?
O : Je les ai simplement approchés avec respect, un peu de budget et le son a parlé de lui-même…

M : T3, Grand pubba, Horace Brown, Domino, ça fait quoi de travailler avec eux ?
O : Je réalise plusieurs rêves de gosse avec cet album. Je veux me faire plaisir…sans me soucier de quelconque contrainte de mode. C’est mon troisième morceau avec « T3 » et je suis toujours aussi heureux, honoré et ému de l’entendre poser sur une de mes prods.

M : Longtemps que nous n’avions pas vu K-reen, pourquoi elle ?
O : K-reen est très active. C’est devenu une star du zouk ! Elle s’est très bien reconvertie dans un répertoire qui lui convient bien, mais j’essaye de la ramener dans ses vibes du début ! C’est également un rêve devenu réalité pour moi d’avoir un morceau avec K-reen. J’espère pouvoir aider à la faire découvrir à un autre public.

M : Un sens à OXP ?
O : Simplement Onra x Pomrad !

Pour découvrir les artistes de l’album  

OXP « Swing Convention » (2020, NBN records)*** Acheter     Sortie : 29 / 05 / 20

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.