Bernard WRIGHT

bernardcloseup Voilà un artiste qui a marqué le public funk en solo au tout début des années 1980 pour devenir ensuite un musicien de studio et de scène recherché.

Lorsq’on le découvre avec l’album “Nard” en 1981, il est dans cette mouvance qui mélange funk et electro. Une musique hybride, un peu avant-gardiste, pour la rue.

Pourtant, Bernard Wright vient du jazz. Il a tourné avec Lenny White et Tom Browne. A la même époque, il joue aussi sur le titre “The Vampire And The Dentist” de Weldon Irvine. Ces expériences impressionnant Dave Grusin et Larry Rosen, patrons du label GRP. Ils lui offrent un contrat solo en 1981. Le titre “Just Chillin’ Out” beneficie d’un bon accueil en Angleterre. Le succès sera supérieur avec l’album “Funky Beat” (et le titre du même nom co-écrit avec la chanteuse La La) grâce à la même recette fusion R&B et electro. Sa musique plaît aux danseurs de rue.

Ce musicien du Queens, New-York, suit une direction beaucoup plus funk avec l’album “Mr Manhattan” en 1985. L’oeuvre est produite par Marcus Miller qui signe encore de belles lignes de bass, notamment sur “Killin’ Me”. A sa sortie, l’oeuvre est un echec commercial. Mais avec le temps “Mr Manhattan” devient un classique grâce à deux chansons : “Who Do You Love” (écrit avec Lenny White) et “After You”. La première figure sur un nombre incalculable de compilations et les reprises sont multiples. Citons celles des Winans, Chaka Khan ou Lenny White. Bernard Wright a d’ailleurs collaboré avec ce dernier en 1982 pour écrire “Blow”, chanson destiné à Bobby M.

Ses collaborations avec Cameo, Bobby Brown, Pieces Of A Dream, Miles Davis (il est au synthé sur “Tutu”) et Charles Earland ont marqué leur temps.

Dans les années 1990, il a été le clavier sur scène et en studio de Marcus Miller

Dans les années 2000 et 2010, il reviendra à des projets solo axés sur le gospel comme le “Fresh Hymns” de 2010 ou le “Brand New Gospel Format”.

Discographie

bernard1 Nard (1981, GRP)** Acheter

bernard2 Funky Beat (1983, Arista)** Acheter

bernard3 Mr Wright (1985, Manhattan Records / EMI)***

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.