DJ Krush

krush Ce producteur et DJ japonais est l’un des rares nippons à avoir réussi dans le milieu hip-hop. Sa musique est expérimentale, instrumentale et hip-hop. Comme beaucoup, il a commencé à jouer des platines dans sa chambre, influencé par les films des années 1980 comme “Wildstyle”, “Krush Groove” et “Beat Street”.

Son premier enregistrement date de 1994. Un mix entre jazz, R&B et acid-jazz soutenu par des rythmiques hip-hop puissantes. Petit à petit, il se dirigera vers le genre “abstract” ajoutant des effets de sons, des samples et des ambiances subtiles et très inventives.

C’est sa collaboration avec le guitariste Ronny Jordan qui assure sa popularité en Europe au milieu des années 1990, sur le label “Mo’Wax“. Un an plus tard sort le très impressionnant “Meiso”, album acclamé par critiques et public. On y trouve des grands du hip-hop américain comme Guru et Pete Rock. La variété de sons et d’ambiances est impressionnante pour l’époque et montre une nouvelle direction possible pour le rap. Enfin, le titre “Duality” apporte un peu plus de reconnaissance à un jeune californien du nom de DJ Shadow.

En 1996, il s’attaque au jazz avec l’album “Ki-Oku”. Le trompettiste avant-gardiste Toshinori Kondo y est remarquable. DJ Krush apporte également sa contribution au production du label “Ninja Tune” en travaillant avec Coldcut et DJ Food.

En 1997, en plus de l’album “Milight” enregistré avec Mos Def et DJ Cam, il apparaît sur de nombreux projets comme le célèbre “Headz” de Mo’Wax ou le “Altered Beats” and “Axiom Dub” de Bill Laswell. 1998 et il forme le trio RYU avec Dj Hide et DJ Sak, deux compatriotes. Le groupe sort “GA” en 1999.

Les années 2000 seront de la même veine, entre mix, projets expérimentaux et albums avec invités plus populaires, comme sur le “Zen” de 2001 enregistré avec les Zap Mama et l’anglaise N’Dea Davenport. “Jaku”, entièrement instrumental sort chez Sony en 2004. Une oeuvre sombre, magistrale, son dernier bon disque à mon avis. Ensuite, des dvd, des compilations, des mix et beaucoup de tournées. A partir de 2009, il travaille énormément avec Bill Laswell.

“Butterfly Effect”, Son dernier album studio original, date d’octobre 2015.

Les années les plus intéressantes et les plus productives pour DJ Krush sont les années 1990. Son nom est fortement attaché au label Mo’Wax et à ces années d’expérimentations hip-hop qui ont fait sa légende. Techniquement, c’est un DJ incroyable.

Discographie selective

krush1 Strictly Turntablized (1994, Mo’Wax)***

krush2 Krush (1995, Shadow)***

krush3 Meiso (1996, Mo’Wax)***

krush5 Milight (1997, Mo’Wax)*** Achetez

krush6 Kakusei (1999, Columbia)** Achetez

krush7 Zen (2001, Red Ink)***

krush8 Jaku (2004, Sony)*** Achetez

krush9 Butterfly Effect (2015, Vindig)** Achetez

Artistes du même genre ou de la même époque : DJ Cam, DJ Vadim, Kruder & Dorfmeister, Nightmares On Wax, DJ Shadow, Howie B., Massive Attack, The Herbalizer…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.