FORCE MD’s

 “Force MD’s” était un quintet vocal, précurseur du mélange entre Hip-hop et R&B qui donnera naissance au genre “new jack swing”.

Les force MD’s ont une carrière courte qui couvre la deuxième moitié des années 1980. Ils avaient signé sur le label “Tommy Boy” en 1984. Au tout début de l’aventure, les Force MD’s se font connaitre à “Staten Island”, New-York City, leur quartier. Déjà, ils utilisent “doo-wop” et hip-hop avec une excellente qualité d’interprétation. Ils se produisent dans la rue sous le nom “LD’s”. Puis ils osent se produire à Manhattan, dans “Greenwich Village”. Les membres du groupe sont les frères Stevie D et Antoine “TCD” Lundy, leur oncle Jesse Lee Daniels et leurs amis Trisco Pearson et Charles “Mercury” Nelson.

La rencontre avec le DJ “Dr Rock” donne lieu à un second baptême. Désormais, les LD’s sont “Dr Rock & the MC’s”. L’orientation hip-hop est plus claire. En 1984, Tom Silverman, patron du label “Tommy Boy”, les entend chanter et les voit danser dans la rue. Il signe le quintet sur son label sous le nom “Force M.D.’s” (M.D. pour “Musical Diversity”). Désormais, la ligne artistique sera R&B avec du hip-hop. La force du groupe réside dans les voix. Silverman a pour ambition de lancer un second “New Edition“.

Le premier album est parfaitement dans l’air du temps. Il plaît autant aux amateurs de funk que de rap. Leur look a de faux-airs “vintage” façon Temptations ou Jacksons 5. La musique, elle, est franchement 80’s : boites à rythmes, sons de scratch hip-hop, rap et chant.

En 1986, leur label fait appel à Jimmy Jam & Terry Lewis, les producteurs stars de l’époque. La ballade “Tender Love”, pur produit “Jam & Lewis“, sera leur plus gros succès commercial (dans le “top 10” pop). Il est utilisé dans la B.O. du film “Krush Groove” consacré au hip-hop.

Un an plus tard, les Force MD’s se recentrent sur l’école new-yorkaise. Le bassiste Victor Bailey, le batteur Poogie Bell et le pianiste suisse Alex Bugnon s’occupent de l’écriture et de l’enregistrement de deux titres de l’album, les plus réussis. “Love Is A House”, écrit par Bell et Bailey, est N°1 des ventes R&B. Robin Halpin et Leroy Evans, membres permanents de l’écurie “Tommy Boy” assurent le reste.

Ensuite, “Mercury” et “Trisco” quittent le groupe. En 1990, ils sont remplacés par Rodney “Khalil” Lundy et Shawn Waters. L’album “Get Ready” sort en 1994. Les Force MD’s tenteront un retour en 1998 grâce à d’autres stars de Staten Island, les “Wu-Tang Clan“. Mais après le décès de deux artistes du quintet (Nelson et Lundy), Force MD’s n’a plus rien à voir avec la composition des débuts. De plus, quinze ans après leurs débuts, leur style n’est plus dans l’air du temps.

Le nom “Force MD’s” restera des années durant dans les mémoires de toute une génération, symbole de cette époque où tout était à faire dans la culture hip-hop. Symbole également d’explorations musicales dans un paysage où tant de voies restaient à explorer.

Discographie Sélective

 Love Letters (1984, Tommy Boy / Collectables)*** Acheter

 Chillin’ (1986, Tommy Boy / Collectables)** Acheter

 Touch And Go (1987, Tommy Boy / Collectables)** Acheter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.