Prenez un bon “bain” !

 Davis et Erick forment le duo “Bain” et sont de Minneapolis. Leur musique, élégante et romantique est à part dans l’histoire musicale de cette ville. Rencontre.

Musiculture : Vous êtes de Minneapolis, ville de Prince, de Jimmy Jam & Terry Lewis, de Mint Condition et de tant d’autres mais votre musique est très différente : était-ce un but cette différence ? You are from Minneapolis, the city of Prince, the city of Jimmy Jam & Terry Lewis, the city of Mint Condition and many others…but your music sounds really different : Was it your aim, to break with this musical past ?

Davis:  Je crois que nous n’avons jamais pensé à ça. Minneapolis a vraiment des racines musicales riches dans le R&B et le funk et nous sommes entourés par de grands musiciens. La culture a plus d’influences que le style. I don’t think it was something that we ever really thought about.  Minneapolis definitely has rich musical roots in R&B and funk and we’re surrounded by great musicians.  I feel like the culture has been more influential than the style.

Erick:  Notre son est au croisement de nos influences. Nous avons tout les deux étudié une grande variété de musiques et c’est la base de notre énergie. C’est notre vibration depuis nos débuts ensemble. Our sound is where we intersect, musically.  We both have a diverse range of music we have studied, and energetically this was the natural vibe for us when we started making music together.  

M : Votre music est très soul. En vous écoutant, j’ai immédiatement pensé à Sade et Luther Vandross. En fait, vous êtes proches du style anglais façon Stewart Matthewman par exemple. Avez-vous été influencé par les anglais ? Your style is more soul. When I discovered Bain, I thought about Sade but also about Luther Vandross. In fact, I think your music is closer to the english soul artists just like Stewart Matthewman for example. Were you influenced by the britsh musicians?

Davis:  C’est sûr, j’ai définitivement été influencé par des artistes anglais comme Sade / Sweetback et Seal…J’ai aussi été grandement influencé par les artistes soul / funk, blues et R&B des années 1960 et 1970 comme Shuggie Otis, Johnny Guitar Watson et Steely Dan. Sure, I’ve definitely been influenced by English artists such as the Sade/ Sweetback and Seal…  I’ve also been heavily influenced by a lot of 60’s/70’s soul/funk/blues/r&b artists – a few of my favorites would be Shuggie Otis, Johnny Guitar Watson, and Steely Dan.

Erick:  Sade bien sûr mais aussi Erykah (Badu, ndrl), D’Angelo, Jill Scott, les Jazzyfatnastees et tous ces puissants artistes soul des années 1990 jouant une musique basée sur le rhodes. Sade, sure…. But also Erykah, D’angelo, Jill Scott, Jazzyfatnastees – Generally all the Rhodes heavy soul groups of the late 90s.

M : Quand votre carrière a t-elle débuté ? When did the band begin its career ?

Davis:  On s’est rencontré dans un groupe gospel en 2003. Rapidement, nous sommes devenus amis et j’ai demandé à Erick d’assurer les claviers dans un groupe de funk dans lequel je jouais à l’époque. Avec le temps, nous avons commencé à écrire de la musique ensemble. Erick produisait déjà la sienne. J’ai installé mon studio pour apprendre la production. Lorsque les différents projets sur lesquels j’étais ont avorté, j’ai vraiment concentré mon énergie sur l’écriture et la production. Entre 2007 et 2011, j’avais quelques chansons au fort potentiel. En 2011, nous avons formé un groupe “live” pour des concerts à Minneapolis. L’essentiel du travail de cette époque a abouti à notre premier album “Love In Blue”. 

We met playing in a gospel group circa 2003.  We quickly became friends and I asked if Erick wanted to come play keys in a funk band that I was in at the time.  Somewhere along the way, we started making music together.  Erick was already producing his own music at this time and I had just set up my first bedroom studio and was learning to record myself and others.  The bands I was playing in at the time all kind of dried up and I started focusing my energy on writing and recording my own works.  I had started some songs between 2007-2011 that I thought had potential.  In 2011, we formed a live band and performed a few shows in Minneapolis.  A lot of that material ended up on our first album, “Love In Blue”.

Erick:  Davis jouait de la guitare dans une église qui utilisait mes services. Il était bon et il avait une connaissance très universitaire de la musique. Il a donc été facile de communiquer et de changer avec lui. Il m’a invité à jouer dans un groupe de funk, les “Curbfeelers”. Peu de temps après, nous avons commencé à enregistrer ensemble. Nous avons beaucoup produit à partir de 2006-2007 et nous avons un peu ralenti depuis 2011.

Davis was playing guitar at a black church I was hired at.  He was good, and he knew music theory, so it was really easy to communicate chords and changes with him.  He invited me to join a funk group called ‘The Curbfeelers’, and shortly after we began recording music together.  We made quite a bit of music around 2006-7, and slowed down a bit until 2011.  

M : La qualité de la production est juste excellente. Qui en est responsable ? The quality of production is just excellent. Who is responsible for that ?

Davis:  C’est un travail d’équipe. Nous jouons et enregistrons ensemble. Pareil pour les rythmiques. Erick a vraiment plus l’esprit d’un producteur / arrangeur et il joue un rôle clef dans la prise de décision. J’ai de bonnes idées que je lui soumet et Erick les rend meilleurs. C’est souvent comme ça. Its a joint effort.  We both play and engineer our recording sessions and we both make beats.  Erick definitely has more of a producer/arranger mindset and is key in making decisions.  I’ll have some good ideas going and show them to Erick and he’ll help make them better – that happens a lot.  

Erick:  Nous avons mis beaucoup de temps dans ces titres. C’est vraiment un effort commun. Davis fait beaucoup plus attention aux détails sur certains trucs et parfois ça rend mon travail d’arrangeur plus simple. C’est vraiment un bon équilibre entre nos compétences et nos préférences. We both put in a lot of time on this music.  Definitely collaborative efforts.  Davis has a lot more attention to detail about certain things, and sometimes arranging comes easier to me….  It’s really a good balance of our natural talents and tendencies.

M : Comment définiriez-vous votre musique ? Vous avez un son très “vintage” : Etait-ce meilleur avant ? How would you define your music ? You really have a nostalgic vibe. Why ? was music better in the past in your opinion ?

Davis:  Beaucoup de mes idoles musicales sont très vieilles ou déjà six pieds sous terre. Ça te parle ?! (rires). Ceci étant dit, il y a de nombreux artistes actuels que j’admire et qui font de grandes choses. Nous utilisons de nombreux instruments “vintage” pour donner à notre musique un son intemporel. Nous ne baignons pas dans les tendances musicales actuelles. Honnêtement, je crois qu’on fait juste notre truc. A lot of my music heroes are getting up there in age or have already passed on, so if that tells you anything, (laughs).  With that being said, there are plenty of current artists out there that I admire that are doing some really great things.  We use a lot classic/vintage instruments in our music so you’re naturally going to get some timeless sounds from that.  We really don’t strive to keep up with current music trends…  I honestly feel like we just do us.  

Erick:  Dans 100 ans, nous voulons que ça sonne encore bien. Nous souhaitons capter les émotions et l’énergie hors du temps. 100 years from now, we want this to be great.  Want it to capture emotion and energy in a timeless way.  

Discographie

 Love In Blue (2014)** Acheter

 Love In Blue remixes (2017)** Acheter

 Love Safe (2017)*** Acheter

Vous aimez “Bain”, vous aimerez / You enjoy “Bain”, you may enjoy it too.

 

 

Laisser un commentaire