Bob JAMES

james closeup Né à New-York en 1939, Bob James étudie le piano puis le clavier et devient directeur musical dans les années 60. Il travaille avec Sarah Vaughan, Quincy Jones, Roberta Flack et Dionne Warwick.

creed Creed Taylor

En 1973, il signe un contrat solo avec C.T.I et travaille avec le producteur Creed Taylor sur des albums jazz-fusion mémorables et avant-gardistes : “One” en 1974, “Two” en 1975, “Three” en 1976 et “Four” en 1977 (L’originalité des titres, c’est pas trop son truc au contraire de la musique). Il collabore également avec d’autres artistes du label comme Grover Washington, Stanley Turrentine et Eric Gale.

En 1978, il crée son label baptisé “Tappan Zee” destiné à ses propres albums mais aussi à d’autres artistes pour qui il écrit et produit.

A cette période, il sort “Touchdown” (1978), “Lucky Seven” (1979) et “H” (1980) avant de réussir un crossover pop en 1981 avec l’album “Sign Of The Times” et grâce à des titres de Rod Temperton. Le titre “Sign Of The Times” connait un succès constant pendant de nombreuses années.

Les artistes qu’il signe sont Wilbert Longmire, Mongo Santamaria, Richard Tee et Joanne Brackeen. Le succès du label ne sera pas, comment dire…extraordinaire.

En 1982, il fait équipe avec Earl Klugh pour “Two Of A Kind” chez Capitol et “One On One” chez C.B.S.

“Foxie”, son dernier album solo sur son label sort en 1983. Il abandonne alors son rôle de label manager. La même année, sort “The Genie”, album sur lequel figure le theme de la série T.V ‘Taxi’. En 1984, il enregistre deux œuvres pour C.B.S : “12” et “Rameau”.

sanborn David Sanborn

En 1986, il signe avec Warner et fait équipe avec David Sanborn et Al Jarreau sur “Double Vision”, album de David. La même année, il sort son premier opus Warner intitulé “Obsession”. A cette époque, il enregistre dans une indifférence quasi générale.

Ensuite, il retrouve la production avec Kirk Whalum pour “And You Know That” (1988) et “The Promise” (1989).

La période la plus intéressante et terriblement moderne encore aujourd’hui reste à ce jour les années “1973-1983”. Bob James a pu toucher les nouvelles générations grâce aux rappers qui ont allègrement samplé ses titres. Les Run DMC bien sûr avec l’utilisation du “(Take Me To The) Mardi Gras” sur “Peter Piper” mais aussi les De La Soul avec le “Sign Of The Times” ou Rakim avec le “Shamboozie” sur “Guess Who’s Back”, entre autres. Ses rythmiques, ses lignes de bass et son utilisation des claviers étaient assez révolutionnaires en leur temps. Un maître du groove jazz-funk.

A noter également ses participations aux albums d’Idris Muhammad et de Fourplay.

Artistes du même genre ou de la même époque : George Duke, Boney James, Dave Grusin, Yellowjackets, Joe Sample, Tom Scott, Earl Klugh, Alex Bugnon.

Discographie selective

one One (1974, Warner / Tapan Zee)*** Achetez

two Two (1975, Warner / Tapan Zee)***. “(Take me to the) Mardi Gras”, composé par Paul Simon, c’est sur cet album. Achetez

3 Three (1976, Warner / Tapan Zee)** Achetez

bj4 BJ 4 (1977, Warner)** Achetez

heads Heads (1977, Koch)**

H H (1980, Warner / Tapan Zee)***

sign Sign Of The Times (1981, Warner)***

allaround All Around The Town (1981, Warner / Tapan Zee)**

Christophe Augros avec l’aide de Mano Di Mano

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.