U.K. URBAN MUSIC : 70’s-10’s

Dans les musiques soul, funk, electro, R&B et même reggae ou hip-hop, le Royaume-Uni a toujours offert une belle alternative face à la puissance de frappe du géant américain.

Parfois la simple alternative se transformait même en influence ou en domination. Ce fut le cas avec Sade, Soul II Soul ou Amy Winehouse pour ne citer que ceux là.

Depuis les années 1970, le Royaume-Uni regorge de talents pouvant facilement rivaliser avec les grands du genre. Pourtant, les anglais ont souvent été sous-estimés et largement sous-evalués.

Deux cas de figure essentiels dans l’histoire des musiques urbaines made in U.K. : Soit des groupes éclairs enregistrant des hits mondiaux inoubliables (citons Junior et son “Mama Used To Say”, Freeez et son “I.O.U.” Ou Duffy et son “Warwick Avenue”) soit des formations avec de vraies carrières, sans gros succès populaires mais avec une grande influence (citons Incognito, Light Of The World ou Loose Ends). Entre les deux, parfois, des artistes comme Billy Ocean, Level 42, Imagination ou Average White Band dont le parcours est long et ponctué de gros hits.

Dans les années 1970, leur nombre est encore très limité. Dans les années 1980, c’est l’explosion avec des reconnaissances internationales et des carrières prodigieuses comme celle de Rod Temperton. Le rythme reste soutenu dans la décennie 1990. Le royaume-Uni est même à l’origine d’un nouveau courant : L'”Acid-Jazz“.

Les années 2000 sont celles des femmes suivant le modèle mis en place dans les années 1990. “A nous les petites anglaises” diraient les soixante-huitards : Adele, Duffy, Amy Winehouse et Joss Stone s’imposent à l’échelle internationale.

2010 et baisse de regime. Emeli Sande et Lemar suivent avec brio la voie tracée par leurs glorieux ainés.

Un petit etat des lieux

70’s

 Light Of The World. Formé à Londres en 1978, ce groupe a été un précurseur du Funk en Angleterre. Il était formé de Canute ‘Kenny’ Wellington ( trompette ), David ‘Baps’ Baptiste ( trompette ), Jean Paul ‘Bluey’ Maunick ( guitare ), Everton McCalla ( batterie ), Neville ‘Breeze’ McKreith ( guitare ), Chris Etienne (percussions ), Paul ‘Tubbs’Williams ( bass ) et Peter Hinds ( claviers ). En 1979, ils signent sur “Ensign” sous la direction du D.J Chris Hill pour leur single “Swingin’”. 1979, le groupe travaille avec le producteur américain Augie Johnson sur l’album “Round Trip”, oeuvre essentielle. La formation se sépare en 1981. Bluey, Tubbs et Hinds forment le groupe Incognito.

 Billy Ocean. De son vrai nom Les Charles, il est né en 1958 à Trinidad. Il s’installe à Londres en 1968. En 1976, il débute avec un hit intitulé “Love Really Hurts Without You”. En 1982, il sort l’album “Inner Feelings”. Il fait fortune avec “Caribbean Queen”, un tube dans le monde entier. Ensuite, il enchaîne les hits jusqu’en 1986. Acheter

Average White Band (Ecosse). Formé en Ecosse en 1972, le groupe réunissait Hamish Stuart (chant/guitares/bass), Alan Gorrie (chant/guitares/clavinet/bass), Roger Ball (synthé, alto saxophone), Robbie Mc Intosh (batterie), Malcolm Duncan (sax./flute) et Onnie McIntyre (guitare/chœurs).
Ils s’installent à New-York et signent avec M.C.A. un album nommé “Show Your Hand” avant de changer pour “Atlantic” en 1974.
C’est sur ce label que sort le très fameux “Pick Up The Pieces” (1975) vendu à des millions d’exemplaires. “Cut The Cake” sort en 1975, “Soul Searching” en 1976.
Puis ils enregistrent l’album “Benny And Us” avec Ben E King (1977) sur lequel on retrouve le tube “A Star In The Ghetto”. L’un des plus anciens et des plus fameux groupes anglais. Acheter

80’s

 Imagination. Ce célèbre groupe de Londres était composé de Leee John (chanteur lead/claviers), Ashley Ingram (bass/chant) et Errol Kennedy (batterie/percussion). En travaillant avec les producteurs Steve Jolley et Tony Swain, ils créent un style particulier de funk et de disco qui leur assure le succès au début des 80’s.
Body Talk (1981) et les singles “In And Out Of Love” et “Flashback” puis “In The Heat Of The Night” (1982) et les singles “Just An Illusion”, “Music & Lights” et “Changes” assurent leur succès mondial.Gros phénomène “made in U.K.”

 David Joseph. Né à Londres, il est l’instigateur, le chanteur lead, le principal compositeur et claviériste du groupe funk anglais “Hi-Tension”. En 1978, il co-écrit “Hi-Tension”, “British Hustle” et “Peace On Earth” pour le premier album éponyme du groupe.En 1982, il signe en solo sur “Island” et se classe très rapidement avec la chanson “You Can’t Hide Your Love”. Il a aussi prêté sa voix au titre “Expansions” enregistré par le disc-jockey londonien Chris Paul.


 Loose Ends. Le groupe est formé en 1982 à Londres par Jane Eugene, Steve Nichol et Carl McIntosh. Ce sera d’ailleurs le premier groupe noir anglais à signer sur le label “Virgin”. En 1983, le single écrit par le groupe et intitulé “Don’t Hold Back Your Love” est un succès en Angleterre. L’année suivante, ils s’offrent les services du producteur de Philadelphie, Nick MartinelliC’est avec lui qu’ils enregistrent “So Where Are You” en 1985. Les titres “Hangin’On A String”, “Magic Touch” et “Golden Years” sont des succès en Europe et aux U.S.A. Acheter

 I Level. Ce groupe de funk était composé de Duncan Bridgeman, Jo Dworniak et Sam Jones. Duncan et Jo s’étaient rencontrés grâce à une petite annonce de ‘Melody Maker’ et ont joué dans les groupes “Scrambled Egos” et “Shake Shake” avant de fonder I-Level. Sam, quant à lui, avait tourné avec le groupe reggae “Brimstone”.
Ensemble, ils signent sur “Virgin” et font sensations en discothèques en 1982 avec la chanson “Give Me”. La chanson sera N°5 au top aux U.S.A. En 1983, ils se classent à nouveau avec “Minefield” et “Teacher”. Ils n’enregistrent que deux albums : “Cat Amongst The Pigeons” (1984) et “Shake” (1985).

 Rod Temperton. Ce compositeur anglais a commencé sa carrière comme clavier au sein du groupe “Heatwave”, écrivant même leurs hits “Boogie Nights”, “The Groove Line” et “Always & Forever”. Il est vite remarqué par Quincy Jones qui le recrute pour travailler sur un album destiné à Michael Jackson. Rod participe à l’écriture des titres “Rock With You”, “Baby Be Mine”, “The Lady In My Life”, “Off The Wall” et “Thriller” pour Jackson. Excusez du peu !
Toujours grâce à Quincy, il écrit également pour Rufus ( “Masterjam” ), The Brothers Johnson ( “Treasure” ), Donna Summer ( “Love Is In Control -Finger On The Trigger-“, “Livin’ In America” et “Love Is Just A Breath Away” ) et pour Quincy en personne ( “The Dude”, “Razzamatazz”, “Somethin’ Special”, “Turn On The Action”, “The Secret Garden” et “Back On The Block” ). Excusez du peu !
Ses chansons ont également été enregistrées par Herbie HancockAretha Franklin, Jeffrey Osborne, Bob James, Michael McDonald et Stephanie Mills. Une grande figure de la musique populaire du 20eme siècle.

 Junior. Né à Clapham, Londres, il fait une forte impression sur la scène funk britannique en 1982 avec “Mama Used To Say”, son premier single et un classique des années disco-funk. Suivront “Too Late” et “Let Me Know” puis l’album “Ji” sur “Mercury”.
“Communication Breakdown”, en 1983 et “Somebody”, produit par Arif Mardin en 1984, l’imposent ensuite aux U.S.A où il devient très populaire.
En 1985, on retrouve Dexter Wansel à la production sur le titre “Not Tonight” et Stevie Wonder sur le single “Do You Really Want My Love”.
Ce titre sert également à la B.O de “Beverly Hills Cop”. Il devient ensuite choriste pour Stevie Wonder et se lance dans la production avec Paul Johnson.

 Sade.Née au Niger d’un père africain et d’une mère britannique, Sade Adu s’installe à Londres à l’adolescence. Elle étudie la mode. Ses débuts dans la musique se font grâce au groupe Pride qui l’utilise comme choriste au début des années 80. Très vite, elle signe sur “Epic” avec Stuart Matthewman (saxophone, guitare), Andrew Hale (claviers) et Paul S.Denman (bass). En 1984, le succès est immédiat avec l’album “Diamond Life” et ses nombreux hits : “Your Love Is King”, “When Am I Gonna Make A Living”, “Smooth Operator”. En 1985, la réussite est la même avec l’album “Promise” et les titres “The Sweetest Taboo” et “It’s A Crime”. Ensuite, belle carrière.Grande figure de la musique “made in U.K.” Acheter

 Central Line. La base du groupe était composée de Linton Breckles (chant/percussion), Camelle Hinds (bass/chant), Lipson Francis (claviers) et Henry Defoe (guitare). Un des premiers et des plus populaires groupes de Funk anglais. Signé sur “Mercury”, Roy Carter signera la plupart des tubes du groupe comme “(You Know) You Can Do It”, “Walking Into Sunshine”, “Don’t Tell Me”, “You’ve Said Enough” et “Surprise Surprise”. Une longévité incroyable en club et sur les compilations de disco-funk. Acheter

 Cool Notes. Originaire de Londres, les Cool Notes commencent sur “Jama”, label de Brixton. “My Tune” est premier au top reggae en 1983, avant qu’ils ne deviennent un groupe soul.
Ils enregistrent alors sur “Abstract Dance”, label dirigé par leur manager. Ils font forte impression avec “You’re Never Too Young”, en 1984, puis avec “I Forgot”, “Spend The Night” et “In Your Car” en 1985.  


 Freeez. Ce groupe est crée à Londres par John Rocca qui produit les premiers singles. En 1983, John passe quelques temps à New-York où il travaille avec le producteur Arthur Baker. Il résulte de cette collaboration le hit electro “I.O.U.”. Un classique du genre, une révolution du son, un gros succès de l’année 1984.  Acheter

 52nd street. Le succès arrive grâce à Nick Martinelli qui produit “Children Of The Night” à Philadelphie en 1985. L’album sort sur “Virgin/10 Records” et contient “Tell Me (How It Feels)” très populaire en Angleterre. Une chanson qui a marqué le public funk de l’époque.


 Ian Foster. Né de parents jamaïquains dans le Sud de Londres, il commence avec le groupe reggae “One Love”. Puis il écrit pour Loose Ends, Five Star, Jean Carne et Quincy Jones. En artiste solo, il signe avec M.C.A en 1986. Son premier et unique album éponyme sera produit par Nick Martinelli.Il s’installe ensuite à Los Angeles où il se lance dans la production avec Perri. Ce titre incarne parfaitement le style Nick Martinelli des années 1980.

 Total Contrast. Ces musiciens se rencontrent en 1983. Ils forment le groupe la même année. Avec le producteur Steve Harvey, ils enregistrent “Be With Me Tonight” sur leur propre label. Le succès est tel qu’ils obtiennent un contrat avec “London Records”. Il s’en suit les hits “Takes A Little Time”, “Hit And Run” et “The River”, tous tirés de leur premier album sorti en 1985. Ensuite, ils se lancent dans l’écriture et la production pour Carroll Thompson et Chris Paul avant leur retour avec “Beat To Beat” en 1987. Succès éphémère mais important.


90’s

 Roachford. Artiste découvert par Terence Trent D’Arby et très populaire au Royaume-Uni entre 1988 et 1997.

 Jazzie B / Soul II Soul. Originaire de Londres, Jazzie B a débuté comme DJ et rapper en 1983. Au milieu des années 80, il fait équipe avec Nellee Hooper du clan “Wild Bunch”. Ensemble, ils produisent “Fairplay ” pour la chanteuse Rose Windross en 1988 sur “10 Records”. En 1989, Jazzie B impose le son de son groupe “Soul II Soul” avec cet album. Gros succès de l’année. La voix de Caron Wheeler explique en grande partie ce succès. Acheter

 Omar 

 Beverley Knight. Elle débute dans les années 1990 avec un énorme succès en Europe : “Flavour Of The Old School”. Depuis, une carrière en dents de scie. Acheter

 Mica Paris. Née dans le sud de Londres en 1970, elle a commencé par le gospel. Entre 1986 et 1987, elle part en tournée avec le groupe “Hollywood Beyond”. Elle rencontre Paul Powell, guitariste du groupe “The Style Council”. Ensemble, ils travaillent sur des maquettes pour les maisons de disques. Elle signe sur “4th & Broadway” et sort l’album “So Good” en 1988. Gros succès. En 1989, elle chante avec Will Downing sur “Where Is The Love” avant son retour solo en 1990 avec l’album “Contribution”. Omar produit le titre “I Should’ve Known”. Symbole de la musique anglaise des 90’s.

 Outside Acheter

 Des’ree. Cette artiste anglaise, originaire de la grenade, s’est imposée comme une chanteuse incontournable dans les années 90 avec trois albums. En 1991, elle marque l’année avec son single “Feel So High” tiré du premier opus intitulé “Mind Adventures”. Elle confirme en 1995 avec le hit “You Gotta Be” et l’album “I Ain’t Moving”. 1998 sera l’année de Supernatural et du single “Life”. Acheter

Urban Species. Au début des années 90, le D.J anglais Gilles Peterson crée le label “Talking Loud”. Originaire de Londres, ce groupe signe pour un premier album en 1994. Il débute sur le label avec le titre “Hide And Seek” en 1992. Puis ils assurent les premières parties du groupe Stereo M.C’s avant la sortie de “Listen”. Les titres “Spiritual Love” et “Listen” (duo avec le rappeur français M.C.Solaar) marqueront l’année 1994. La célèbre chanteuse brésilienne Flora Purim participait à l’album.
“Blanket”, le deuxième opus, sort en 1998, avec la participation de Terry Callier.Acheter

 McKoy Family. Groupe soul très spirituel. Voix charismatique du leader Noel McKoy, influence gospel et sonorités urbaines modernes à l’époque. Succès limité en France. (Photo : Christophe Augros)

 Noël McKoy. Le leader de “McKoy Family” seul dans un album soul majeur dans l’histoire de cette musique en Angleterre.  

 Incognito. Installé à Londres, le groupe était composé de Paul Williams (bass), Peter Hinds (clavier), Jean Paul Maunick (guitare) et Jeff Dunn (batterie). Le noyau du groupe faisait partie de la formation “Light Of The World” avant la création d’Incognito. Ils commencent avec “Parisienne Girl” en 1981.
Neuf ans plus tard, ils se retrouvent sur “Talkin’Loud” avec la chanteuse Linda Muriel. Groupe emblématique de la génération “acid-jazz“.


 Kreuz. Premier groupe anglais signé sur “Motown” et seule formation à pouvoir rivaliser sur les terres “new-jack swing” avec les américains. Redoutable pour faire bouger les foules en soirée.

Et aussi : Level 42, Patrick Jean-Paul Denis, Pauline Henry, Geoffrey Williams, Simply Red, Lisa Stanfield, Brand New Heavies, Camelle Hinds, Carleen Anderson

2000’s

 Craig David. Chanteur de R&B au succès international dans les années 2000. Quelques titres incontournables dont celui-ci fait partie. Acheter

Duffy. Enorme succès de l’année 2088, preuve que les britanniques savent encore faire de la bonne soul. Mais carrière éclaire.  Acheter

 Adele. Star originaire de Londres. Chanteuse “phénomène” des années 2010 grâce à une voix exceptionnelle au service d’une musique soul de qualité.

 Amy Winehouse. Deux albums studio en trois ans mais un succès à la démesure de la personne.  Acheter

 Joss Stone

2010’s

 Lemar

 Emeli Sande

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.