Tribeqa

tribeqa Tribeqa est un groupe de Nantes formé par Josselin Quentin et Benjamin Bouton dans les années 2000.

Tribeqa - qolors La formation confirme, s’il en était besoin, à quel point la scène musicale nantaise est riche de diversité et de talents. Car, enfin, Hocus Pocus, Dajla, Beat Torrent, C2C sont des nantais. Tribeqa ajoute une pierre à l’édifice dans un style différent même si le groove est l’axe central de leur musique.

quentin Josselin Quentin.

Au départ, le noyau est commun : Benjamin Bouton, batteur, est une force pour la chanteuse Dajla et DJ Greem des Hocus Pocus / C2C ainsi qu’Atom des C2C / Beat Torrent participent à la musique de Tribeqa.

bouton Benjamin Bouton.

Tribeqa joue une musique funk et jazz riche d’éléments “world” (Quentin joue aussi du balafon) et hip-hop, grâce à la presence de DJ Djo. On pense vite à Roy Ayers puisque le vibraphone est l’instrument centrale de leurs compositions. En 2008, leur album “Muziq” surprend par sa fraîcheur et la qualité de ses compositions. Dajla, dont le premier album est un grand disque dans l’histoire des musiques urbaines en France, est là sur le titre “If We Could” et l’ensemble colle parfaitement à son temps. Ici, des sonorités asiatiques, ici des sonorités africaines, ici un rythme lourd soutenu par des elements hip-hop. Une oeuvre colorée avec les rythmes incroyables de Bouton.

Après “Muzik”, le groupe sort l’album l’album “Qolors” en 2010. Il tourne avec Bumcello, Anthony Joseph, Oxmo Puccino et Martha Higgs entre autres. On attend avec impatience le nouvel opus.

2016’s EXPERIMENT

tribeqa Enfin ! Nouvelle livraison de Tribeqa ! Quelques changements dans le petit personnel mais l’esprit et la qualité sont toujours là.

Funk, soul, jazz, esprit hip-hop et l’âme africaine avec une saveur très positive, c’est ça Tribeqa. Et plus que jamais sur cet opus. Dadou des hocus pocus, pardon David Ledeunff, tient une place de choix ici. Sa voix teintée de blues et de reggae ensoleille cet album. Il y a dix ans, c’est Dajla qui tenait la voix lead. Pour le reste, même recette que pour les précédents. Balafon ici, son de scratch là, choeurs africains là, guitare electrique ici, xylophone là, groove partout !

C’est vraiment bon. Pas pour rien si RKK de radio Nova avait completement craqué dessus en 2006. Depuis, dix ans sont passés et Josselin Quentin a eu du temps pour penser er repenser son concept. La vraie différence réside dans la qualité de la production -supérieure- et dans davantage de samples. L’ouragan C2C, en partie originaire de Nantes et proche des Tribeqa, est passé par là. “Blow” et ses claviers très funk, “Noan” (titre où Ledeunff s’amuse autant que le DJ) et “Tribute” (percussions et guitare accoustique pour une ambiance minimaliste africaine sublime) ont notre préférence.

Experiment (2016, Underdog, La Baleine)***

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.