1998

 En 1998, Menelik dit “bye bye” pendant que le “stade de France” est inauguré. L’équipe de France de football y remporte la coupe du monde quelques mois plus tard pendant que le “XV de France” signe son second grand chelem d’affilé.

Le film “Titanic” est un succès mondiale et la première pièce en Euro est frappée. Désormais les français travaillent 35 heures par semaine. Un certain Oussama Ben Laden fait parler de lui dans un Afghanistan bombardé par les américains…Un petit “Google” voit le jour au mois de septembre. A l’aube du 21eme siècle et d’un nouveau millénaire le monde est inquiétant mais la victoire des bleus fait tout oublier cette année là.

Côté musiques urbaines, on s’ennuie un peu mais ça bouge. Les stars du genre tournent en rond. Dans ce contexte, quelques faits marquants : L’arrivée du trompettiste Erik Truffaz, la sortie du “Miseducation” de Lauryn Hill, deux ans après le dévastateur “Score” des Fugees, la sortie d’un nouvel album des NTM et l’arrivée d’un “sexy boy” plein d’AIR frais. Il reste encore quatre belles années à l’industrie du disque avant le coup de massue de 2002 : L’arrivée du haut débit dans les foyers, synonyme de mort du support physique et d’éclatement de la distribution.

 Erik Truffaz Yuri’s Choice (Blue Note / EMI)***.

Les suisses de “Silent Majority” et le trompettiste Truffaz donnent un bon coup de pied dans le jazz. Inspirations “Headhunters” et Herbie Hancock avec les courants musicaux de l’époque comme la “drum & bass”. Enorme! Acheter

 Rae & Christian Play On Grand central (featuring Jungle Brothers)***

Fameux beatmakers des années 1990, le duo concocte un album fusion entre hip-hop, soul et les courants électroniques. Des légendes du hip-hop comme les Jungle Brothers et Jeru The Damaja ainsi que des chanteuses tendances sont de la partie. Indémodable. Acheter

 Eagle Eye Cherry Save Tonight (Diesel Music)***

Fils du jazzman Don Cherry, Eagle Eye Cherry produit une musique pop sensible aux mélodies fortes. Superbe premier album, moment fort de l’année. Acheter

 Janet Jackson Go Deep (Virgin)**.

Quatrième album avec “Jam & Lewis“, ses producteurs historiques. “Miss Jackson” colle encore à son temps et trône tout en haut des ventes pour peu de temps encore. Acheter

 Lauryn Hill Doo wop (that thing) (Ruffhouse / Sony)***

Deux ans après “the score” des fugees, Lauryn Hill revient sur le label “Ruffhouse” de Chris Schwartz (Tim Dog, Cypress Hill, Fugees) pour un album historique. Succès mondial à sa sortie et succès non démentie depuis. Un classique. Acheter

 Madonna frozen (Warner)**

Depuis le “Like A Prayer” de 1989, la madone s’était un peu égarée. Rencontre avec William Orbit, maître de l’électronique et une carrière qui reprend du poil de la bête. Un très grand disque dans sa carrière dont voici le hit majeur et inoubliable. Acheter

 Kci & jojo You Bring Me Up (Geffen)**

Anciens membres du groupe “Jodeci”, les frères Halley sont des spécialistes des ballades R&B. Cet album le démontre de belle façon. Acheter

 Troop Mayday (Warrior Records)**

Ce groupe avait marqué l’ère “new jack swing” au début des années 1990 en partie grâce au producteur Chuckii Booker. 1998 marquait un retour à un funk plus traditionnel qui ravira les amateurs du genre. Acheter

 Sparkle Turn Away (Interscope records)**

Chanteuse de Chicago qui marque l’année avec cet album désormais culte produit par un certain R.Kelly. Acheter

 Keith Sweat Rumors (Elektra / Warner)***

Après dix ans de domination, Keith Sweat offre un dernier album au top avec un titre fort dans sa carrière : “Rumors”. Ensuite, il disparaît progressivement des écrans au profit de D’Angelo, Badu et MaxwellAcheter

 Tyrese Nobody Else (BMG)**

Guitares funk, cordes très 70’s, “beats” hip-hop et une voix de qualité. Le monsieur marque l’année avec un premier album très réussi. Acheter

 Luther Vandross Nights In Harlem (Virgin Records)***

Premier album chez “Virgin” après dix-sept années de fidélité à “Sony”. Des titres majeurs (“Keeping My Faith In You”, “Religion”) et ce titre enregistré avec Guru, preuve que Vandross sait encore faire bouger les foules. Acheter

 Boyz II men “a song for mama” (LaFace records)**

En 1998, le producteur tout puissant du R&B se nomme Kenneth “Babyface” Edmonds. Cette B.O. est entièrement produite par lui sur son label. Cette chanson des “Boyz II Men” incarne à la perfection le style “Babyface” de l’époque.

 Tatiana Ali Boy You Knock Me Out (MJJ Music)**

Après une prestation dans la série TV “Prince de bel air”, Tatyana Ali signe sur “MJJ”, label de Michael Jackson, grâce Will Smith. Résultat : Ce titre sera un succès international. Acheter

 AIR Sexy Boy (Source / Parlophone)**

Entrée d’un duo surdoué de l’électronique et capable de grands titres pop aux influences Gainsbourg aussi évidentes que leur formation classique. Leur carrière durera vingt ans. Acheter

 NTM Laisse Pas Trainer Ton Fils (Sony Music)***

Dix ans après leurs premiers freestyle radio sur Nova, les NTM sortent “Laisse Pas Trainer Ton Fils”, “Pose Ton Gun”, “Ma Benz” et “Seine St Denis Style”. Et la seine St Denis devient le 9.3. Culte. Acheter 

Laisser un commentaire