Georgia Anne MULDROW

Georgia Anne Muldrow…Nom pratiquement inconnu en France. Pourtant, son parcours aux Etats-Unis ainsi que la reconnaissance acquise chez ses pairs sont impressionnants.

Son nouvel album intitulé “Overload” vient de voir le jour, l’occasion pour nous de la présenter.

Depuis douze ans, elle a su gagner le respect et l’admiration d’artistes reconnus. Ali Shaheed Muhammad des “A Tribe Called Quest” l’a avoué et Mos Def a dit d’elle : “elle est à la fois Roberta Flack, Nina Simone et Ella Fitzgerald mais elle a son style bien à elle”. En 2016, on l’entendait sur la B.O. du film “Miles Ahead” avec un style proche d’une Erykah Badu. En 2003, c’est son album “Seeds” qui était presque entièrement produit par Madlib.

Sur “Overload”, elle travaille avec “Mike & Keys”, déjà connus pour leurs collaborations avec 50 Cent, Snoop Dogg ou G-Easy et avec Khalil acolyte de Dr Dre. Aloe Blacc et Dudley Perkins se partagent la production. Une musique funk, soul avec une touche électronique et un soupçon de jazz. Et surtout une voix incroyable. Les influences sont claires. Elle rend hommage au groupe Gap Band avec une reprise de leur “You Can Always Count On Me” et emprunte parfois des voies déjà pavées par Keith Sweat et d’autres grands artistes black des années 1990. Mais les choix de productions donnent un style particulier à sa musique.

Georgia Anne Muldrow a grandi à Los Angeles. Dans la cellule familiale, elle baigne dans la musique, notamment le jazz avant-gardiste. Il faut dire que sa mère, chanteuse, a travaillé avec Pharoah Sanders et Roland Hanna. Son père, guitariste et compositeur, avait étroitement collaboré avec Eddie Harris. Il avait aussi enregistré des albums solo sur le label “Enja”. C’est logiquement donc que la dame se dirige vers des études artistiques à New-York où elle croise les routes de Bilal et Robert Glasper. Elle retournera à Los Angeles après les attaques de 2001.

De retour dans la “cité des anges”, elle tient une place de choix sur la scène musicale “underground”. Elle est à la fois “beatmaker”, chanteuse et compositrice. En 2004, elle émerge avec “Worthnothings”, son premier E.P. solo. Elle produit ses premiers titres pour “Dwight Trible & the life force”. En 2005, elle est la première femme à signer sur le prestigieux label “Stones Throw” de Peanut Butter Wolf. En 2006, le label réédite “Worthnothings” et la place sur l’album de Dudley Perkins. “Olesi : Fragments of an earth” sera sa première œuvre sur “Stones Throw”. Une incroyable fusion d’idées. 21 titres entre hip-hop, soul, funk et jazz. Désormais, ce sera sa méthode de fabrication.

En 2007, elle est derrière le succès de “Pattie Blingh & the Akebulan 5”. Elle participe à l’enregistrement du “New Amerykah Pt1” d’Erykah Badu en 2008. Sur cet album, elle co-écrit le titre “Master Teacher”.

2010 s’ouvre avec “Kings Ballad”, album signé sur le label “Ubiquity“. On y trouve un bel hommage à Michael Jackson. La même année, elle offre la chanson “Out My Mind Just In Time” à Erykah Badu pour le “New Amerykah Pt 2”. Ensuite, elle enchaine avec un opus enregistré sous son pseudo “Jyoti”. Elle utilise ce surnom, donné par la musicienne jazz Alice Coltrane, pour ses enregistrements de musique électronique avant-gardiste. Depuis, elle ne tient pas en place et n’a de cesse de multiplier les projets. “Overload”, album de 2017, est le reflet de ses multiples collaborations.

Georgia Anne Muldrow est une artiste singulière avec de nombreuses cordes à son arc. Une artiste à suivre de près durant les années à venir.

Discographie sélective

 Olesi : Fragments Of An Earth (2006, Stones Throw)*** Acheter

 Avec Pattie Blingh and Akebulan 5 “Sagala” (2007, Ramp Records)*** Acheter

 Umsindo (2009, SomeOthaShip)*** Acheter

 Kings Ballad (2010, Ubiquity)** Acheter

 Seeds (2012, SomeOthaShip)*** Acheter

 Lighthouse (2013, SomeOthaShip)***

 Overload (2018, Brainfeeder)*** Acheter

Photo haut de page : Drew Gurian

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.