FRENCH GROOVE MASTERS

 “Vous autres, les français savez y faire pour produire de la bonne “dance music” et depuis longtemps. Discothèque, un mot français, non ?” Arthur Baker.

Et Arthur Baker connait vraiment le sujet. Oui, c’est vrai, en France, les artistes qui maitrisent le “groove” au sens large sont nombreux et depuis quelques décennies. Et ils viennent de toutes les régions de l’hexagone. Jazz, soul, funk, hip-hop, electronique, voici quelques fleurons enregistrés entre 1994 et 2017, de Montpellier à Nanterre en passant par Nantes, Créteil, Lyon ou Grenoble, entre autres. Un voyage dans le temps, entre les générations et les genres avec les maitres du “groove” français, les “French Groove Masters” si vous préférez.

 Malka Family (1994) “Ciscomulkr”. Rares sont les groupes de funk en France à cette époque. Avec “Mad In Paris” et Juan Rozoff, la Malka fait partie des précurseurs.

 Ticket To Move (1996) “Extrem 94”. Certains membres de “Mad In Paris” étaient originaires de Créteil, Val-De-Marne. A l’époque, ce département est un nid de talents. M.C. Solaar vient aussi du 94. Gilbert Binta, bassiste réputé localement et les frères Gauthier enregistrent ce superbe album en 1996.

 Hocus Pocus (2001) “V.I.P.” En 2001, le manager des Hocus Pocus déposent cet E.P. dans les fnac parisiennes. Une oeuvre bien au dessus du niveau, déjà. On connait la suite.

Dafaitagazz (2002) “Cap 110”. Eux aussi sont du 94. Proches de Gilbert Binta et de nombreux autres musiciens de Créteil, DJ Wallace et Victor O travaillent dans l’ombre depuis longtemps lorsqu’ils signent avec Universal en 2002. Un superbe album fusion de funk, de hip-hop, de cultures électroniques et de sonorités caribéennes.

 Soel (2003) “To This World”. Trompettiste de St Germain en solo après le triomphe de “Tourist”. Acheter

 DJ Cam (2004) “Kalimba Groove”. DJ Cam avec Larry Blackmon de Cameo, Guru et d’autres noms illustres pour un album aussi somptueux à l’intérieur qu’à l’extérieur. Acheter

 Wise (2004) “Insights”. Le label “Such” de Nanterre dirigé par Julien Birot et Sébastien Barthelemy nous a offert Freddy, Electro Deluxe et ce duo aux deux albums. Celui-ci était le premier. Superbe !

 Dajla (2006) “Strong”. Bassiste et chanteuse de Nantes qui sait ce que “groove” signifie. Acheter

 Electro Deluxe (2007) “No Dance”. Autre découverte du label “Such” de Nanterre. Depuis le milieu des années 2000, les grenoblois ont suivi une belle carrière. Acheter

 Tassel & Naturel (2007) “High Beat Stone Delire”. Alexandre Tassel et Guillaume Naturel pour un album entre soul, jazz et hip-hop grandiose.

 Jazz Liberatorz (2007) “Black Packers”. Album culte, superbe rencontre entre hip-hop et jazz. Album rempli de pépites et de collaborations absolument incroyables…  Acheter

 Freddy (2008) “Faut qu’ça m’vienne”. Un auteur de talent avec des textes précis, bien écrits et remplis d’humour. Encore une découverte du label “Such”. Ensuite, Freddy jouera un rôle important dans le succès de Ben l’oncle soul grâce à son écriture. Acheter

 Onra (2010) “Long Distance”. Quand le beatmaker français touche au funk des années 1980… Acheter

 Truffaz (2012) “Mr K”. Le côté furieusement “groove” du trompettiste. Acheter

 9 In Common (2014) “Pete”. Quand Alexandre Tassel travaille avec Yann Lebreuilly, ça donne deux superbes albums. Celui-ci, le deuxième, est une oeuvre magistrale dans l’histoire du “groove” français.

 Lena and the deep soul (2015) “Fashion N Rules”. A Montpellier aussi on connait funk et soul. La preuve ! Acheter

 Nojazz (2016) “My Kind Of Blue”. Superbe retour des enfants gatés qui avaient marqué le début des années 2000 avant de travailler avec Maurice White et Stevie Wonder. Rien que ça ! Acheter

 Electrophazz (2016) “Breathe”. A Lyon, c’est sûr, on maitrise les musiques électroniques. Les “Electrophazz” font savoir que Lyon est aussi capable de sortir de bons albums de “groove”. Depuis, un 2eme album différent mais du même niveau.  Acheter

 John Milk (2017) “Ain’t Funky Enough”. Vingt ans après la Malka, John Milk enregistre un album qui suit la voie traçée par ses ainés et dont il peut être fier. Acheter

 Eric Legnini (2017) “Black Samouraï”. Connu pour ses productions très jazz “classique”, Eric Legnini montre qu’il affectionne aussi la soul, le funk et le hip-hop. Terrible album ! Acheter

 Rive Gauche (2017) “Walking” (sinbad remix). Depuis le “Tourist” de St Germain, Alexandre Destrez a sorti “Alabama 65” et ce groupe, impressionnant sur scène. Gilles Peterson a remixé “Rive Gauche. Cette fois, c’est au tour de Sinbad d’apporter une touche plus urbaine à la version originale. Acheter

Laisser un commentaire